1. Les Red Lions sont champions du Monde!

La date: Le 16 décembre 2018.

Les faits: Les Belges décrochent l’or à la Coupe du Monde en s’imposant aux shoot-outs contre les Pays-Bas.

Près d’un mois plus tard, difficile encore de réaliser l’énorme performance réalisée par nos Red Lions au milieu du mois de décembre, en Inde. La Belgique est montée en puissance tout au long du tournoi pour offrir à ses supporters une magnifique titre de champion du Monde.

Le 28 novembre, les Belges ouvrent le bal face au Canada. Après seulement trois minutes, Denayer ouvre le score et marque déjà l’un des plus beaux goals des Red Lions de la Coupe du Monde!

La suite? Une courte victoire 2-1 avec pas mal d’éléments convaincants mais encore un certain manque d’efficacité. Le 2 décembre, les hommes de McLeod affrontent l’Inde, la nation hôte. Après une première période quasi parfaite, le match s’emballe et les Indiens mènent 2-1. Les Red Lions vont chercher le match nul au caractère. Le dernier adversaire de la phase de poule est l’Afrique du Sud. La victoire est facilement acquise sur le score de 5-1.

« Le tournoi commence vraiment maintenant« , souligne Thomas Briels, le capitaine belge. L’un des plus expérimentés de l’équipe voit juste. Souvent, les Red Lions ont très bien commencé leurs tournois avant de déchanter lors des matchs à élimination directe. Cette fois-ci, les Belges en sont convaincus; ils monteront en puissance tout au long de la Coupe du Monde. La rencontre face au Pakistan pose les bases de la suite du parcours. 5-0 et un match parfaitement maîtrisé contre un adversaire qui aurait pu surprendre la Belgique.

L’Allemagne est le prochain adversaire à se dresser sur la route des Lions. Très en forme depuis le début du tournoi, les Allemands font partie des candidats au titre. Nos internationaux restent calmes. Ils ont les capacités de l’emporter mais il faudra pour cela jouer à son meilleur niveau. La partie est serrée, comme à chaque fois contre l’Allemagne. Le suspense est là, le niveau de jeu élevé. Le sauveur des Red Lions s’appelle Tom Boon. L’attaquant inscrit le 1-2 crucial à dix minutes du terme. La Belgique est en demi-finale de la Coupe du Monde!

En demis, les Red Lions ne font qu’une bouchée de l’Angleterre en offrant une véritable leçon de hockey à leur adversaire (6-0). Hendrickx, futur meilleur buteur du tournoi avec Blake Govers, s’offre un doublé et ses deux derniers goals de la Coupe du Monde.

Tous les buts d’Alexander Hendrickx à la Coupe du Monde 2018

 

La finale est au rendez-vous pour les Lions. Les Pays-Bas les rejoignent en éliminant l’Australie aux shoot-outs. On va donc vivre le remake de la finale de l’Euro 2017. Sur papier, le duel s’annonce extrêmement serré entre deux équipes qui se connaissent par cœur. Si la rencontre n’accouche d’aucun but avant le coup de sifflet final, la bataille tactique aura été impressionnante. La loterie des shoot-outs offrira le titre soit aux Pays-Bas, soit à la Belgique. Mais pour les hommes de McLeod, ces shoot-outs ne sont pas une loterie. Ils sont persuadés de pouvoir la gagner. Après d’interminables minutes du suspense, de stress et de rebondissements, les Red Lions sont champions du Monde!

 

Bertrand Lodewyckx

Photos: FIH

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.