Les Red Lions sont champions olympiques!!

Australie-Red Lions  1-1 (2-3)

Red Lions: Vanasch, Luypaert, A.Van Doren, Boccard, De Sloover, Denayer (c), Kina, Wegnez, De Kerpel, Dockier, Van Aubel puis Hendrickx, Dohmen, Gougnard, Briels et Charlier.

Australie: Charter, Dawson, Ockenden (c), Simmonds, Hayward, Zalewski, Whetton, Ogilvie, Beale, Brand, Wickham puis Howard, Sharp, Beltz, Martin et Govers.

Les arbitres: Grochal et Van Bunge.

Cartes vertes: 48′ Beale.

Les buts: 31′ Van Aubel (0-1), 46′ Wickham (1-1).

Shoot-outs: Govers (0-0), Van Aubel (0-1), Ogilvie (1-1), De Sloover (1-2), Brand (2-2), Denayer (2-2), Simmonds (2-2), Hendrickx (2-3), Whetton (2-3).

Le résumé:

Comme lors de la demi-finale, Briels prenait la place de Boon, pas assez dans le rythme physiquement suite à sa blessure avant le tournoi olympique.

Les deux équipes étaient extrêmement concentrées en première période, ne concédant que peu d’occasions franches. Kookaburras et Lions se rendaient coup pour coup lors du 1er acte. Charter et Vanasch devaient s’interposer à deux reprises pour conserver le 0-0. Les Belges prenaient légèrement l’ascendant lors du 2e acte. A la 20′, Kina alertait Charter d’un tir revers puissant. Le gardien australien se fendait d’un très bel arrêt du stick. Quatre minutes plus tard, les deux pc consécutifs belges ne faisaient pas mouche. Les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur le score de 0-0.

Le début de 2e mi-temps était idéal. Boccard centrait à la 31′ d’une longue balle à mi-hauteur. De Kerpel déviait vers le gardien. Moment choisi par Van Aubel pour surgir et inscrire le 0-1 en deux temps! Les minutes suivant le but allaient être cruciales. Les Lions parvenaient parfaitement à contenir les assauts adverses. Il fallait le poteau et un superbe arrêt du stick de Vanasch sur pc pour conserver la maigre avance des Lions avant le dernier acte.

Les Australiens égalisaient très rapidement dans le dernier quart. Wickham mettait un terme à une action confuse en smashant au fond (1-1). Les Lions reprenaient la possession dans la foulée et obtenaient le pc à huit minutes du terme. Hendrickx cherchait la déviation de Van Aubel, sans succès. Les Belges s’offraient une grosse frayeur sur une relance manquée de Van Doren. Vanasch répondait présent pour repousser la tentative australienne. Les Kookaburras pressaient plus haut et gênaient beaucoup les Lions. L’Australie demandait la vidéo pour une poussée dans le dos sur une dernière balle dans le cercle à sept secondes de la fin. Appel rejeté. Le titre olympique allait se jouer aux shoot-outs.

Vanasch repoussait la tentative de Govers. On assistait ensuite à quatre shoot-outs réussis pour arriver à 2-2. Denayer manquait son envoi. Simmonds aussi! Wegnez devait redonner l’avance aux Lions. Il était poussé fautivement par le gardien. Hendrickx se chargeait de faire 2-3 sur stroke. Si Vanasch repoussait le shoot-out de Whetton, les Lions devenaient champions olympiques. C’est ce qu’il faisait. Les Belges couraient dans les bras de Vanasch! Mais comme lors de la Coupe du Monde, l’appel vidéo de notre adversaire allait offrir des minutes d’attente insoutenables. Whetton devait recommencer après une faute non volontaire de Vanasch. Le meilleur gardien du monde repoussait une deuxième fois!

LES RED LIONS SONT CHAMPIONS OLYMPIQUES!

Je découvre le magazine Tip-in

La stat du match:

x2. Comme lors de la Coupe du Monde, les Lions ont cru une première fois être champions olympiques avant l’appel vidéo australien. Whetton a du recommencer son shoot-out. Vanasch ne se trompait pas et repoussait. Quelle émotion!

L’homme du match:

Vincent Vanasch. Un superbe arrêt du stick sur pc et des shoot-outs exceptionnels. Vincent Vanasch a une fois de plus répondu présent au moment le plus important. Un gardien et un homme incroyable qui mérite 1000x ce titre olympique!

Bertrand Lodewyckx

Photo: Brieuc Verstreken

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.