6. Les Red Lions sont champions du monde!

Le contexte: Les Belges font partie des favoris de cette Coupe du Monde 2018, disputée en Inde. Et mettent un peu de temps à rentrer dans leur tournoi. Victoire compliquée face au Canada (2-1), match nul contre l’Inde (2-2) puis les trois points et un peu plus de confiance face à l’Afrique du Sud (5-1). Il faudra tout de même passer par un match ‘cross over’ pour retrouver les quarts. C’est le match qui fera définitivement rentrer les Red Lions dans le vif du sujet. Ils ne laissent aucune chance au Pakistan (5-0).

L’Allemagne est le prochain adversaire au menu de McLeod&cie. Ils font preuve d’une rigueur défensive impressionnante et assurent l’essentiel (1-2). La demi-finale entre les Lions et les Anglais semble quelque peu déséquilibrée. Mais il ne faut pas sous-estimer son adversaire. Les Belges font le plein de confiance et offrent un festival offensif avant la grande finale (0-6). Cela sera contre les Pays-Bas… Les Néerlandais qui nous ont battu en finale du dernier Euro.

Belgique-Pays-Bas 0-0 (3-2 aux shoot-outs)

Red Lions: V.Vanasch, A.Van Doren, L.Luypaert, A.De Sloover, G.Boccard, V.Wegnez, F.Denayer, S.Gougnard, F.Van Aubel, Th.Briels, T.Boon puis S.Dockier, C.Charlier, A.Meurmans, N.De Kerpel, A.Hendrickx, A.Kina.

Coach: S.McLeod.

Les buts: /

Les shoot-outs: Hertzberger (0-1), A.Van Doren (0-1), Pruijser (0-1), Denayer (0-1), De Geus (0-2), Van Aubel (1-2), Van Ass (1-2), Wegnez (2-2), Van Dam (2-2), De Sloover (2-2), Van Aubel (3-2), Hertzberger (3-2).

Les faits: La finale de cette Coupe du Monde 2018 est une véritable partie d’échecs. La tactique des deux équipes est extrêmement bien préparée. Les joueurs et les coachs se connaissent sur le bout des doigts. Aucune équipe ne veut laisser le moindre espace à son adversaire. Les arbitres sifflent le coup de sifflet final. Le marquoir affiche 0-0. Le titre va donc se jouer aux shoot-outs!

Et les Lions sont plutôt mal embarqués. Ils sont menés 0-2 après cinq tentatives en tout. Mais Van Aubel puis Wegnez remettent la Belgique à égalité. De Sloover pense offrir le titre aux Lions. La joie est de courte durée. Le plus dur reste à faire après avoir cru être champion du monde. Mort subite. Van Aubel s’avance. Son petit sourire en dit long. Il se joue de son adversaire et plante le 3-2. Hertzberger doit marquer. La légende du hockey néerlandais et mondial se présente devant le meilleur gardien du monde. Duel au sommet. Le Néerlandais envoie au-dessus. Les Red Lions sont champions du monde!

Le résumé de la finale:

Les derniers shoot-outs:

Tous les buts des Red Lions:


Bertrand Lodewyckx

Photo: FIH

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.