« Après le talent, le travail »

Cet article est paru dans le magazine Tip-in de novembre 2021

S’il reconnaît lui-même qu’il n’a pas toujours eu la bonne mentalité, William Ghislain représente bien les valeurs du hockey belge et des Red Lions, entre travail, talent et détermination. 

William, tu es de retour avec le groupe élargi des Red Lions, qui ont remporté l’or. Comment se sent le groupe après cet incroyable titre ?
Je peux t’assurer qu’ils ont encore faim de victoires. Je n’en ai pas parlé avec tous mais après avoir fait champion d’Europe, du Monde et médaille d’or aux Jeux, certains veulent maintenant tout gagner en double. Ça ne m’étonnerait pas. Même si je connais bien l’équipe et que j’ai déjà joué avec eux, ici, tout va plus vite, des gestes difficiles semblent tellement faciles. J’ai encore beaucoup à apprendre et je veux me battre pour gagner ma place dans la meilleure équipe du monde.
Comment as-tu vécu ces Jeux Olympiques ?
Je me suis posé la question avant le tournoi. Je me demandais comment j’allais réagir. Tu as quand même cette petite envie d’y être. Ce n’est pas de la jalousie. C’est une aventure tellement incroyable que tu as envie d’en faire partie. Lorsque c’est vraiment devenu sérieux pendant le tournoi, j’étais vraiment très, très stressé. Je n’arrivais presque pas à regarder par moments. Et puis en finale, il fallait la gagner. Il le fallait, ne fût-ce que simplement pour tout le parcours des Lions.
J’ai commencé en équipe nationale U14 et j’ai passé beaucoup d’étapes pour être maintenant avec les Red Lions.
Et je dois encore passer des étapes. Ces gars sont passés par tellement d’épreuves pour arriver à cette deuxième finale olympique et la gagner. C’est le processus qui est intéressant et que les gens ne voient pas forcément.
C’est devenu très difficile d’intégrer le noyau des Lions. Tu te dis parfois que tu serais bien né dix ans plus tôt ?
Je me le suis déjà dit, oui. Et si j’avais eu l’âge d’Arthur de Sloover. Il n’y a pas que l’âge. Le talent fait beaucoup mais c’est surtout du travail. Sans me vanter, je pense avoir montré à un moment avoir beaucoup de talent. Sans assez travailler… Maintenant que je fais beaucoup plus d’efforts, je comprends cela. Le talent aide, c’est sûr mais ce n’est pas la recette miracle. Le plus dur dans le sport de haut niveau, c’est d’être régulier. Je ne peux pas me permettre de faire un 2/10. Ça doit être très souvent un 7/10 puis parfois un 8 ou 9/10. C’est un travail à temps plein de constamment tout faire pour rester régulier.

Je découvre le magazine Tip-in


Comment peux-tu maîtriser au mieux cette régularité ?
(il réfléchit). J’aime bien faire la différence. Parfois, c’est compliqué de me dire ok je fais une bonne prise de balle et une bonne passe. Je donne, puis je repars. Avant, surtout en jeunes, je recevais la balle et on me disait « Vas-y ». Ici c’est une autre mentalité. Tu donnes, tu pars, tu donnes, tu repars. Il n’y a pas beaucoup de dribbles. C’est aussi un style de jeu que tu dois apprendre. Il y a un véritable ADN Red Lion. Tout va très vite. Si tu n’as pas analysé avant de recevoir la balle, tu la perds tout de suite.
On ne demande pas d’être à chaque fois le gars qui va changer le match. On te demande de super bien défendre, de ne pas perdre la balle. Tout le temps. Ça a l’air bête mais c’est très dur. Le talent, ça sort comme ça. Tu ne réfléchis pas. Être régulier par contre… C’est ça la force de tous les Red Lions. Tout le monde est excellent et à chaque match, tu en as un ou deux qui sont exceptionnels et pas toujours les mêmes.
Revenons à tes débuts en équipe première au Watducks. Tu étais encore plutôt jeune si je me souviens bien.
Je n’avais pas encore 16 ans et j’ai marqué lors de mon premier match. Ça a été très vite.
Trop vite ?
Je ne regrette pas mais je me dis que…..


Pour continuer à l’article cet article, rendez-vous dans votre magazine Tip-in dans l’espace abonnés après vous être connecté.

Pas encore abonné? Vous voulez lire le meilleur du hockey belge et international dans votre magazine Tip-in?

Je me procure ce numéro

Je m’abonne

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.