Aucun élément à charge pour le moment dans l’affaire des paris

La nouvelle avait fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le monde du hockey et au sein des Red Lions. Un article plutôt vague et mis au conditionnel publié par la Dernière Heure émettait l’hypothèse de possibles paris de la part de Red Lions lors de la Coupe du Monde 2018 et avant cela.

Pour rappel, la règle stipule qu’il est illégal qu’un joueur ou une joueuse parie sur une rencontre ou une compétition à laquelle il, ou elle, participe. Les sanctions vont de l’amende à une peine de prison.  Si le joueur ou la joueuse ne participe pas à la rencontre, les paris sont autorisés.

En ce qui concerne « l’affaire des paris », la Fédération par l’intermédiaire de Denis Van Damme, responsable de la communication, et de Serge Pilet, le secrétaire général, a clarifié la situation.

« Il n’y a aucune enquête policière en cours. Vingt feuilles de match qui concernent des rencontres de championnat et d’Euro Hockey League entre 2015 et 2018, de matchs de World League entre 2015 et 2017, une rencontre du Champion’s Trophy et de deux matchs de la Coupe du Monde 2018 sont ou vont être examinées par la commission de contrôle des jeux de hasard. C’est le seul fait officiel à notre connaissance au moment où je vous parle« , a souligné Denis Van Damme. « Cela nous a beaucoup étonné et les joueurs ont assuré, comme cela a déjà été écrit, qu’ils n’avaient pas parié lors de la Coupe du Monde. Le fait que trois joueurs soient suspectés n’est pas confirmé« .

« Notre discours a été clair avec les Red Lions et les autres équipes d’ailleurs, les paris sur ses propres rencontres sont interdits. Nous l’avons répété à maintes reprises et rien ne prouve, à l’heure actuelle, qu’il y ait eu quoi que ce soit d’illégal« a confirmé Serge Pilet.

Il existe une possibilité que des joueurs du groupe élargi des Red Lions, qui n’étaient pas en Inde, aient parié sur des rencontres des Belges à la Coupe du Monde. Ce qui n’est pas illégal. Il n’existe néanmoins, à l’heure actuelle, aucun élément à charge des Red Lions ou de quel qu’autre joueur.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.