« Beaucoup d’expérience engrangée cette saison »

Beaucoup se posaient la question au bord des terrains de hockey: Nicolas Poncelet allait-il retourner dans son club formateur, après une saison passée au Dragons? Le Léopold a répondu par l’affirmative aujourd’hui, accueillant l’un des enfants du matricule ucclois. Nicolas Poncelet a confié ses premières impressions à Tip-in Hockey News.

Nicolas, cela a été une décision difficile de partir après seulement un an? 

J’ai quand même longtemps hésité, oui. Mais il y avait tellement de départs au Dragons que le projet ne correspondait plus à ce qu’on m’avait expliqué avant d’arriver. L’équipe n’était pas censée changer avant 2020 mais au fil des annonces de transferts, j’ai commencé à réfléchir. J’ai vécu une année formidable et j’ai trouvé ce que je recherchais au Dragons cette saison mais l’équipe allait être totalement différente. J’avais quitté ma famille entre guillemets avec des amis très proches et je suis arrivé avec un peu d’appréhension même s’il y avait des joueurs que je connaissais déjà au Dragons. Ça s’est super bien passé avec tout le monde.  La saison prochaine, je ne retrouverai plus vraiment tout ça et c’est ça qui m’a convaincu de partir.

Dans quelle mesure as-tu grandi au Dragons? Que retiendras-tu de cette saison? 

Je devais pas mal progresser physiquement et le club m’a permis d’avoir deux séances individuelles avec le préparateur physique, en plus des entraînements. C’est vraiment sur cet aspect-là que j’ai grandi. J’ai appris à m’entraîner plus dur que ce que je faisais et j’ai été impressionné par le calme et la sérénité de beaucoup de joueurs du Dragons lors des playoffs, à ne jamais paniquer et à vouloir imposer leur jeu. J’ai engrangé beaucoup d’expérience cette saison.

Le Léopold, c’était le seul club où tu voulais aller en quittant le Dragons? 

J’ai reçu d’autres propositions mais je n’ai jamais réellement donné plus d’importance que cela à d’autres clubs. J’ai toujours donné la priorité à mon club de cœur. Si le projet me convenait, je revenais au Léopold.

Les performances du Léopold en playoffs t’ont aidé dans ta décision? 

Aidé je ne pense mais rassuré, oui. J’étais parti pour certaines raisons et j’ai pu remarquer que certaines choses avaient changé, que l’encadrement est plus professionnel, que les entraînements sont plus durs et que tous veulent être champions un jour.

Ton objectif personnel avec le Léopold, c’est le titre? 

Je pense qu’il est encore trop tôt pour parler de titre mais le Top 4 est un objectif clair pour moi. Je crois qu’on a l’équipe pour jouer le titre,  il y a néanmoins encore beaucoup de paramètres qu’on ne connait pas.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.