Bloemendaal corrige le Dragons et rejoint Saint-Germain en quarts

Dragons-Bloemendaal 0-8

Dragons: L.Van Doren, A.Van Doren, Celis, Hendrickx, Poncelet, Denayer, Wegnez, Van Aubel, Rombouts, Verheijen, Thys puis Van Bockrijck, Rombouts, Rubens, Raes.

Carte verte: 27′ Brinkman.

Carte jaune: 40′ A.Van Doren.

Les buts: 16′ Dwyer (0-2), 24′ Bovendeert (0-4), 37′ Bovendeert (0-6), 41′ Bovendeert (0-8).

Troisième représentant belge en EHL, le Dragons devait se farcir ni plus ni moins que le deuxième du championnat hollandais, le Bloemendaal de Manu Stockbroekx. Mais il est bien connu que les Anversois, soutenus par le légendaire D-Side, peuvent se sublimer dans les moments importants.

Le remake de la finale 2013 démarrait tambour battant avec une première occasion après seulement vingt secondes de jeu. Van Aubel recevait dans le cercle et passait à Thys, qui plaçait au-dessus. La riposte hollandaise était quasi immédiate mais les frères Van Doren s’occupaient de neutraliser les offensives adverses. La rencontre se calmait ensuite avec la domination du Dragons en termes de possession de balle. Le press anversois était très efficace et forçait Bloemendaal à jouer dans le coup droit de son adversaire sans avoir de véritables solutions. Ce premier quart temps intéressant s’achevait sur un score nul et vierge.

A la 16e, Van Aubel était tout près d’ouvrir le score. Il déviait en un temps un centre de Rubens. Stockmann sortait et repoussait de justesse du casque.  « Si on marque nos deux premières occasions franches, ça change peut-être tout, je ne sais pas. C’est ça la différence aujourd’hui, ils ont marqué leurs occasions« , soulignait Van Aubel. Le contre hollandais était très rapide. Fuchs débordait et centrait. Loic Van Doren repoussait du gant mais Dwyer était au rebond et plaçait au-dessus du gardien anversois (0-2). Les occasions suivantes étaient hollandaises avec un tir de Lleonart et un pc, stoppés par Van Doren. A la 24e, Poncelet manquait de justesse dans son contrôle dans le cercle. Bovendeert était à l’affût derrière lui et poussait au fond (0-4). Bloemendaal venait de s’offrir une avance de deux buts en se montrant le plus vif dans le cercle. Les Hollandais reculaient ensuite et ne laissaient que peu d’espace au Dragons. Malgré deux centres dangereux, les Anversois ne trouvaient pas le chemin des filets et filaient au vestiaire avec un retard de deux buts.

Le troisième quart voyait Bloemendaal reculer pour laisser venir son adversaire. Les Hollandais ne laissaient aucun espace aux attaquants anversois. La meilleure défense du championnat hollandais faisait respecter son statut en ne laissant rien passer. Un contre à la 37e allait être fatal pour les troupes de Jean Willems. Bovendeert plongeait pour dévier un centre entre les jambes de Loic Van Doren (0-6). Les contres réussissaient décidément bien à Bloemendaal. Fuchs partait seul vers le goal, Arthur Van Doren le rattrapait et l’attaquant tombait au sol. Les Hollandais demandaient la vidéo et obtenaient un pc. Van Doren recevait une carte jaune dans la foulée et une exclusion de dix minutes pour un léger contact épaule contre épaule. La sanction était très sévère. A cinq minutes de la fin du troisième quart, Bovendeert enfonçait le clou en s’offrant un triplé grâce à une habile déviation… (0-8).

Le Dragons tentait bien de sauver l’honneur lors du dernier acte mais Bloemendaal était déterminé à garder sa cage inviolée. La rencontre s’achevait sous les chants des supporters hollandais qui pouvaient fêter la large victoire de leur équipe. Une équipe impressionnante et efficace qui a profité des faiblesses d’un Dragons en dessous de son niveau habituel..

« C’est hyper décevant de perdre de cette façon. On s’est tellement préparés pour ce match et nous n’arrivons pas à jouer à notre niveau. C’est un match du Top et on se dit que ça va être serré mais Bloemendaal était plus fort défensivement et offensivement. Ils marquent leurs occasions, pas nous… », confiait un Van Aubel visiblement dépité par cette cruelle défaite.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.