Cédric Charlier: « Continuer à grandir dans ce tournoi »

Un peu moins de 24h après le match nul face à l’Inde, Cédric Charlier insistait sur le fait de bien analyser la rencontre tout en se concentrant sur la suite du tournoi. Et en restant positif. Interview.

Cédric, on t’a beaucoup vu hier avec pas mal de récupération de balles et de belles occasions, c’est ton sentiment également? 

J’ai récupéré pas mal de balles en effet et ça aide toujours l’équipe.  J’ai été un peu malchanceux de ne pas marquer le 2-0 en début de deuxième mi-temps quand le gardien la sort tout juste. Il y a toujours des matchs où certains joueurs se mettent un peu plus en avant mais tout le monde fait toujours son maximum pour l’équipe.

Vous avez multiplié les centres vers le cercle en première période, c’était quelque chose de travaillé? 

Les Indiens ont fait beaucoup de shots vers le cercle mais nous avons souvent amené la balle avec des flats. L’idée était de toucher le pied gauche de leur homme libre. C’est d’ailleurs ce qui provoque le pc où l’on inscrit le 1-0. C’était donc bien préparé en effet.

Comment explique-t-on la différence de physionomie entre la première et la deuxième mi-temps? 

Je pense que c’est un ensemble d’éléments de deux équipes. Mais je considère que cela commence déjà cinq, six minutes avant la pause. Inconsciemment, nous avons proposé moins de solutions au porteur de balle et nous avons donc perdu le contrôle plus bas dans le terrain, ce qui convient bien aux Indiens. Et du coup, on a récupéré moins de balles haut, près de leur cercle.

Je pense qu’à 2-1, nous avons une bonne réaction d’orgueil et pour le même prix, on repart avec les trois points. C’était un match de haut niveau et ça s’est joué sur les détails comme à chaque fois. Il sera important pour nous de bien débriefer la rencontre et de continuer à progresser de match en match.

 

Vous avez oublié de tuer le match en inscrivant le 2-0? 

Je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose à l’évolution de la rencontre si on avait marqué une deuxième fois en première période. Mais en début de deuxième mi-temps, au moment où ils montaient en puissance, ça leur aurait probablement coupé les jambes. On ne peut malheureusement pas retourner en arrière.

Au lendemain de la rencontre, on se dit que c’est un mauvais point obtenu face à l’Inde?

Je n’ai pas encore revu le match mais si l’on observe les statistiques, le score est logique. Mais c’est décevant pour nous parce que nous avions à cœur de terminer premier de la poule. Nous sommes tout de même déçus.

Vous devrez probablement disputer un match supplémentaire pour vous qualifier en quarts. C’est si terrible que ça? 

L’objectif était de terminer premier. Maintenant qu’on n’est pas du tout certain de l’être, ça peut être un mal pour un bien. Nous avons besoin de grandir dans le tournoi et d’atteindre notre pic de forme au bon moment. Ce match-là va peut-être nous aider dans ce sens. En principe, à partir de samedi, nous entrerons dans une vraie forme de championnat du monde avec un match tous les deux jours. On a déjà prouvé que nous étions capables de tenir le choc physiquement dans ce genre de format et que ça nous réussit.

La situation est telle qu’il faut l’accepter. Et honnêtement, je vois ça d’un œil positif. Ça peut nous offrir une chance de grandir dans ce tournoi.

 

 

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.