Dix choses à savoir avant les KO16 de l’EHL

Nouvelles règles. Depuis les phases de poules disputée en octobre, les goals inscrits de plein jeu ou un stroke provoqué à la suite d’une phase de plein jeu valent deux points. Tous les autres goals (pc, but découlant d’une phase de pc, shoot-out) valent un point. De plus, les équipes éliminées dès les huitièmes de finale auront l’occasion de disputer une deuxième rencontre de classement.

Deux finales avant la lettre. Le tirage a réservé deux affrontements au sommet dès les huitièmes de finale. Rot-Weiss Koln, champion d’Europe en titre, joue contre Kampong, vainqueur il y a deux ans. L’autre affiche de ce weekend sera le match qui oppose le Dragons à Bloemendaal. C’était d’ailleurs la finale de l’édition 2012-2013, remportée par le club hollandais.

Terrassa, bête noire des Belges. Si l’équipe n’est pas la plus impressionnante sur papier, elle n’a jamais porté chance aux clubs belges. En mars 2016 les Espagnols avaient successivement battu le Dragons puis Louvain. Terrassa n’a pas l’habitude de faire le jeu, tactique souvent employée par l’Héraklès. On peut s’attendre à un match fermé.

Sixième participation du Racing en EHL. Les Ucclois se sont qualifiés pour les KO16 en octobre avec deux victoires acquises sur le score de 6-2. Leur meilleur résultat en EHL? Une quatrième place en 2014.

De 2010 à 2013, le Dragons est resté invaincu à l’issue du temps réglementaire pendant quatorze rencontres de suite. Ils n’ont tout simplement perdu aucun de leurs quatorze premiers matchs d’EHL, avant de s’incliner en finale contre Bloemendael.

Première campagne européenne ,pour l’Héraklès. Les Lierrois participent pour la première fois de leur histoire à l’EHL, grâce à leur accession en finale la saison passée.

A deux points de la tête du championnat. Le Bloemendaal de Manu Stockbroeckx est en forme puisqu’il est deuxième de Hoofdklasse, à seulement deux points du leader Kampong. Le dernier résultat des Hollandais? Une victoire 1-9 contre la lanterne rouge.

6.433 places par jour seront disponibles lors des quatre journées de compétition. Le club de Rotterdam a agrandi ses installations fixes pour pouvoir accueillir tout le monde.

Quatre ans, que Rotterdam n’avait plus participé à la compétition européenne. La dernière campagne EHL du club de l’emblématique Jeroen Hertzberger date de 2014. Ils avaient été éliminés par le Dragons en quarts de finale.

Cinquième. L’Atletic Terrassa pointe au cinquième rang du championnat espagnol et est à cinq points du Top 4, après treize journées de championnat.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.