Dix choses que vous ne savez (peut-être) pas à propos d’Amaury Keusters

  1. Une famille entièrement dévouée à l’Héraklès. Chez les Keusters, l’Héraklès est une histoire vieille de plusieurs générations. Le grand-père d’Amaury jouait déjà chez les Lierrois et y a amené son fils Patrick, président de l’Héraklès pendant 20 ans et actuel président de la VHL (Vlaamse Hockey Liga). La maman s’occupe de l’école de jeunes depuis 15 ans et le frère et la sœur d’Amaury ont joué en Division d’Honneur et en nationales jeunes jusqu’en U21. « J’ai même joué quelques années avec mon frère en équipe première. C’était des moments assez uniques quand j’y repense aujourd’hui. Notre famille tient fort à l’Héraklès », témoigne-t-il dans un français impeccable.
  1. Passionné de golf, de vélo et de tennis. Comme beaucoup d’autres hockeyeurs, l’Anversois est un grand sportif et s’adonne à ses sports favoris lorsqu’il en a le temps. « J’aime bien me balader en ville pour aller boire un café ou pour faire les magasins », avoue-t-il.
  1. Il a commencé le hockey à trois ans. Petit, il accompagnait son frère et sa sœur aux entraînements. Depuis, il n’a cessé de jouer milieu offensif et attaquant, avec toujours l’envie de toucher beaucoup de balles.
  1. Il partage sa vie avec une joueuse de hockey. Axelle Wouters est l’heureuse élue depuis maintenant deux ans. Etudiante en kiné à Anvers, elle évolue au sein de l’équipe première du Dragons. « Ce sont des semaines de hockey très chargées. Généralement, il n’y a que le samedi où aucun de nous deux n’a hockey ».
  1. Une tête bien faite. Il n’y a pas que le hockey dans la vie d’Amaury Keusters. Titulaire d’un master en Management Financier et d’un master complémentaire en Management du Sport, celui qui fêtera ses 26 ans le 1er octobre est auditeur chez KPMG depuis près d’un an.
  1. Son meilleur souvenir en équipe nationale est son triplé  inscrit en demi-finale de la World League à Brasschaat. « Tout cela devant ma famille et ceux qui ont toujours cru en moi, en mes qualités et qui m’ont toujours soutenu. C’était un sentiment incroyable » confie-t-il. Surtout qu’il a inscrit ce jour-là peut-être un des plus beaux buts du tournoi.

 

  1. Sa manie de souvent se mettre en revers avait le don d’énerver son coach. « Mon entraîneur en minimes se fâchait tout le temps quand je me mettais en revers. Il jetait sa casquette par terre et sautait dessus », rigole Amaury Keusters.
  2. « Keu ou Keuning ». Si la plupart de ses amis l’appellent Amo, certains le surnomment « Keu », comme son frère et son père. « Mes amis d’enfance aiment bien aussi m’appeler ‘Keuning’ pour me charrier ».
  3. Passer une semaine dans la peau d’un multimillionnaire sportif. Même si ces idoles sportives sont notamment Fuerste ou de Nooijer, le joueur de l’Héraklès aimerait passer une semaine dans la peau d’un Neymar ou d’un Messi. « Pour la célébrité, l’argent et voir comment ils passent leurs journées ».
  4. Dix ans qu’il porte le maillot de l’équipe première de l’Héraklès. A bientôt 26 ans, Amaury Keusters a déjà une décennie de division d’honneur derrière lui puisqu’il a débuté sa carrière en équipe fanion lors de la saison 2006-2007.

Et une onzième info en bonus:

  1. Il a disputé son premier match avec les Red Lions en 2012 à… l’Héraklès. « C’était en préparation des Jeux Olympiques de Londres. Seuls les internationaux qui ne jouaient pas les playoffs et quelques U21 ont pu jouer contre l’Australie », explique celui qui a marqué son premier goal avec les Red Lions à Bhubaneswar au Champion’s Trophy contre l’Angleterre. En revers évidemment!

 

10846501_10152461387752478_8067253999159919928_n
Bertrand Lodewyckx

Photo: Philippe Declercq

Suivez-nous également sur les réseaux sociaux:

facebook_logo-7 logo-insta  twitter-logo-square

 

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.