Du nouveau chez B-Hockey!

Contenu sponsorisé

Spécialisé dans les stages de hockey, B-Hockey a récemment fêté ses dix ans. Et qui dit nouvelle décennie, dit nouveautés dès les stages de Pâques. « Nous avons en effet la volonté de nous renouveler, proposer de nouveaux concepts. Notre leitmotiv est: un stage B-Hockey pour chaque joueur« , confirme Sébastien Roland, responsable de B-Hockey. Que l’on soit donc débutant, jeune ou moins jeune, joueur ou joueuse performant, de haut niveau, gardien ou gardienne, il y en a pour tout le monde. En 2020, B-Hockey arrive avec un premier concept de stage pour les plus jeunes.

« Nous avons de plus en plus de demandes d’enfants de 4, 5 ans. Ils ont des besoins différents des autres et nous voulons leur offrir des stages sur mesure« , explique Sébastien Roland. C’est ainsi que les stages psychomotricité font leur apparition. Le concept? Proposer aux jeunes enfants entre 4 et 7 ans, débutants ou déjà initiés au hockey, de développer leur motricité tout en découvrant et pratiquant le hockey sur gazon.
Ces stages sont encadrés par des entraîneurs hockey et organisés par des psychomotricien.nes, professionnels du développement de l’enfant. Les horaires sont également adaptés, sans oublier la place importante de l’imaginaire dans ces nouveaux stages. « C’est très important pour les jeunes enfants. Il y aura des mondes imaginaires dans lesquels ils pourront évoluer tout en jouant au hockey« .

Par ailleurs, le B-Hockey Tour est lancé cette année. Pensés pour les joueurs et joueuses performants et motivés, ces stages accueillent les stars de B-Hockey, à l’instar de notamment John-John Dohmen, Sophie Limauge, Victor Charlet ou encore Emma Puvrez. Outre le matériel de pointe, un programme de haut niveau et ludique, la réalité virtuelle débarquera cet été lors des stages B-Hockey Tour. « Un joueur portera un casque de réalité virtuelle et il existe plusieurs possibilités. Il ou elle voit son image et doit continuer à dribbler des cônes, nous pouvons également ajouter des avatars qu’il doit dribbler etc.« .

Les gardiens ne sont pas oubliés avec des programmes créés par Mathilde Petriaux, gardienne de l’équipe nationale française et qui joue en Division d’Honneur belge. Le suivi est assuré par des gardiens de haut niveau et varie entre séances spécifiques et intégration aux exercices des joueurs. Autre nouveauté qui concerne les gardiens et les attaquants: des journées avec des entraînements adaptés puis appliqués lors de séances entre attaquants et gardiens.

Bref, il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde avec une touche 2.0. Dernière nouveauté qui fera son apparition en été: une application mobile pour les ‘stagiaires’. Ils pourront ainsi accéder directement aux infos, photos, vidéos du stage mais aussi donner leur avis sur certains aspects du programme en votant.

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.