Edito: Jusqu’où ira l’Orée?

Nous voilà (déjà) arrivés au tiers du premier tour de la saison régulière. Et surprise, c’est l’Orée qui est le leader du classement de la division d’honneur belge. Les Woluwéens, promus dans l’élite belge la saison passée, sont clairement la surprise de ce début de saison. On savait que l’équipe alignée avait des ambitions élevées mais de là occuper la première place, peu auraient parié sur une telle performance.

Surtout que l’Orée n’avait pas un calendrier facile. Commencer par le Léopold et le Dragons, on a déjà vu plus aisé. Après deux surprises, les troupes de Xavi Arnau devaient confirmer. Elles ont d’abord assuré l’essentiel contre Louvain avant d’éviter le piège d’un trop plein de confiance au Pingouin. Où retrouvera-t-on De Paeuw&cie à l’issue du premier tour?

La saison passée après douze matchs disputés, il fallait avoir récolté 21 points pour faire du Top 4. Ce qui veut dire qu’il ne manque plus que neuf points à prendre pour l’Orée. En huit rencontres. Largement faisable.

Les Woluwéens auront fort à faire les deux prochains dimanches en accueillant coup sur coup le Watducks et le Racing. A domicile, tout est possible. Même avec deux défaites, terminer dans le Top 4 le 19 novembre semble totalement à la portée de l’Orée. Neuf points contre la Gantoise, le Daring, le Beerschot, Louvain, l’Héraklès et le Braxgata, c’est dans les cordes d’une équipe qui est un habile mélange d’expérience et de jeunesse. Domene est l’une des découvertes de cette saison. Alex de Paeuw est toujours aussi insaisissable tandis que Bergner propose un jeu efficace et fait parler sa très longue expérience. Autour de ce buteur, ce dynamiteur et ce pilier de la défense? Des jeunes talentueux qui n’hésitent pas à prendre leur chance et qui ont déjà une belle saison de DH dans les jambes.

Tous les éléments sont rassemblés pour assister à une belle surprise. Maintenant il ne reste plus qu’à. Peut-être bien le plus difficile.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Royal Orée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.