Edito: l’entraînement des arbitres est-il insuffisant?

Cette onzième journée de championnat n’a pas échappé à la règle, les commentaires envers les arbitres ont fusé tant au bord que sur les terrains du pays. Fautes non vues, avantages oubliés, goals injustifiés, cartes trop sévères, les remarques sont nombreuses. Ont-elles tendance à augmenter ces dernières saisons? Difficile d’en juger, les arbitres sont les meilleurs témoins de l’évolution. Entre remarques justifiées, excès d’humeur, mauvaise foi, impossible d’y échapper, cela fait partie du sport.

Cependant, plusieurs remarques, dont celle de Victor Wegnez à La Libre hier, reviennent souvent à l’issue des rencontres. Les arbitres belges n’auraient pu suivi la progression du niveau notre championnat. Le jeu serait devenu trop rapide, trop physique pour les arbitres, dépassés par une évolution très rapide? La question mérite d’être posée.

Faudrait-il offrir plus de séances d’entraînement, plus de budget  aux arbitres pour qu’ils puissent « être au niveau des joueurs », comme certains le réclament? Beaucoup d’hommes en jaune seraient certainement preneurs. Mais pas à n’importe quel prix. Les arbitres ne bénéficient pas des mêmes avantages que la plupart des joueurs qu’ils arbitrent en Division d’Honneur. A la Fédération de débloquer plus de fonds pour la formation et les entraînements des arbitres? C’est une possibilité.

Lorsqu’on voit le nombre d’arbitres belges qui officient au niveau international ou qui sont en voie de le faire, on se demande si l’arbitrage est si mauvais dans notre pays… A moins que le fossé entre les dix meilleurs arbitres belges et le reste soit trop grand? Voilà un débat qui mériterait d’impliquer joueurs, dirigeants, arbitres et la fédération.

A moins que les frustrations du public, des joueurs et des coachs soient tout simplement inévitable. C’est aussi une possibilité.

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.