Edito: Qui sera la surprise du championnat?

Même s’il ne faut jamais tirer des plans sur la comète après une première journée de championnat qui réserve toujours des surprises, on peut déjà noter quelques indications de ce weekend de compétition.

Trois équipes ont déjoué les pronostics hier. Le promu la Gantoise a partagé l’enjeu avec le Beerschot, l’Orée a battu le Léopold en terres uccloises et le Braxgata a fait de même chez l’un des favoris de la compétition. Ces trois équipes étaient pourtant attendues comme potentiellement dangereuses. Leurs adversaires les ont-elles sous-estimées? Pas si sûr, tout le monde sait qu’un premier match est toujours piège.

De ces trois surprises se dégage tout de même un effectif qui, selon nous, est capable de jouer les trouble-fêtes dans le championnat. La Gantoise a déjà pris ses premiers points. Mais face au Beerschot, qui est capable de tout. Du très bon comme du moins bon. Les troupes de Pascal Kina devront surtout se concentrer sur leur premier objectif: se maintenir. Etre la surprise du championnat semble un peu trop ambitieux pour la Gantoise.

En ce qui concerne l’Orée, on ne peut plus réellement parler de surprise. L’équipe est taillée pour le Top 8. Mais semble un peu courte pour perturber les ténors de la division d’honneur. Hier, De Paeuw&cie ont pu compter sur un très bon gardien, un pc efficace et surtout un cruel manque de réussite de la part du Léopold, qui est certainement capable de mieux.

Le Braxgata a également pu compter sur les mêmes circonstances pour l’emporter. Van Rysselberghe a gardé ses troupes dans la partie avec plusieurs beaux arrêts, le pc a connu 100% de réussite et le Watducks a manqué beaucoup d’occasions. Les Boomois sont néanmoins, selon nous, les mieux armés pour perturber la course au Top 4. Loick Luypaert est en grande forme depuis l’Euro, Sander Baart est l’un des meilleurs joueurs d’Europe et Hugo Inglis un attaquant insaisissable. Il y a un joueur de classe mondiale dans chaque ligne. Autour d’eux, beaucoup de talent et de jeunesse mais aussi de l’expérience. Et à leur tête, le T2 des Red Lions. Si Philippe Goldberg a mis du temps à placer ses pions et à parfaire sa tactique, le Brax a connu une bonne fin de saison l’année passée et semble poursuivre sur sa lancée. Plus important encore, les Anversois ont déjà participé aux playoffs. Il y a seulement deux ans. Ils savent ce que c’est de se battre pour la quatrième place. Et ils savent aussi créer la surprise!

Bertrand Lodewyckx

Une réflexion sur “Edito: Qui sera la surprise du championnat?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *