« Fier mais avec un petit goût de trop peu »

Anthony Van Stratum: « Quand on voit l’équipe que c’est et les joueurs de classe mondiale qu’ils ont, on savait que ça allait être difficile. Nous sommes un peu déçus par le début du match, nous avons été un peu impressionnés par les joueurs, la vitesse du jeu et on prend deux goals contre. On savait très bien que si on mettait un goal, ça pouvait nous remettre dans le match. Au quatrième quart, celui qui marquait l’emportait. Nico (de Kerpel Ndlr), la met sur le poteau, c’est un peu de malchance puis Kampong inscrit un goal de classe mondiale. On ne pouvait pas leur laisser un mètre ou louper un geste défensif parce qu’après, ils sont dix mètres plus loin. On peut tout de même être fier de notre match ».

Amaury Keusters: « Quelques joueurs étaient fort nerveux en début de rencontre. On fait deux erreurs individuelles et ça fait 4-0 après dix minutes. Après, les deuxièmes et troisièmes quarts, on propose du très beau hockey. Nous n’arrivons pas à concrétiser, il y a cette balle sur le poteau et ce pc, qu’on aurait peut-être dû jouer pour avoir les deux points. Kampong joue bien le coup, un peu dans notre style mais deux crans au-dessus. Les duels étaient rugueux et on s’est adaptés à ça en deuxième mi-temps. Et c’est ce qu’on devra faire demain parce que les arbitres ont l’air de beaucoup laisser jouer. On peut être fier mais il y a comme un petit goût de trop peu, parce que nous étions proches ».

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.