« Il faudra se concentrer sur les débuts de match »

Les Allemandes étaient tout simplement plus fortes aujourd’hui et les mines étaient logiquement tristes à l’issue de la rencontre. Mais malgré la déception, Sophie Limauge et Emilie Sinia pointaient l’excellent parcours des Panthers jusqu’à maintenant.

Sophie Limauge: « Elles sont très solides. Dès qu’on recevait la balle, elles étaient très proches de nous et nous n’avons pas trouvé la solution pour sortir de là. Nous aurions peut-être dû proposer plus de soutien autour des milieux. Il faisait très chaud et peut-être que nous étions un peu fatiguées physiquement. Le fait qu’elles marquent assez tôt change pas mal de choses. C’est la deuxième fois que ça nous arrive. C’était la même chose contre la Chine mais nous avions pu revenir. Cette fois-ci ça n’a pas fonctionné parce que notre adversaire était meilleur. Il faudra se concentrer sur ces débuts de match.

Nous sommes toujours quatrièmes. Le staff a souligné quelques points positifs et on peut travailler là-dessus et faire de nouveaux pas vers l’avant« .

Emilie Sinia:  » Nous avons beaucoup couru par notre faute. L’Allemagne est probablement l’équipe qui manipule son adversaire le mieux au monde. Elles ont une capacité à passer d’une structure à une autre très rapidement. Nous n’avons pas bien répondu à cela. Notre press aurait pu bien fonctionner si nous l’avions toutes réalisé à 100%. Le placement tout juste pas assez bon nous a fait beaucoup courir. Je pense aussi qu’il faut admettre que nous avons été battues par une équipe tout simplement meilleure.

On perd ce match au premier quart en encaissant rapidement deux goals. Contre ce genre de nations qui parviennent à très bien gérer les rencontres, ça devient du coup très compliqué. On n’a jamais trouvé la tactique pour rivaliser. J’ai l’impression que nous avons tenté un peu individuellement et notre force collective a été neutralisée. C’est une petit déception oui mais nous restons dans le Top 4. Ce n’était pas un objectif à la base mais maintenant qu’on y est, forcément on veut y rester. Au final, on ne perd que trois fois en dix matchs, ce qui n’est quand même pas mauvais. Deux gros matchs nous attendent maintenant contre les Pays-Bas le weekend prochain ».

Bertrand Lodewyckx

Photo: Marc Lequint

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.