« Je me suis directement très bien senti dans le groupe »

Après trois journées de championnat, Tanguy Cosyns trône en tête du classement des buteurs du championnat hollandais. Pour sa deuxième saison en Hoofdklasse, la première avec Amsterdam, le Red Lion, non-sélectionné pour l’Euro, frappe fort à un peu moins d’un an des Jeux. L’ancien joueur du Daring se sent en pleine forme à Amsterdam et sait qu’il lui reste encore pas mal de boulot à faire.

Avant de revenir sur ton début saison tonitruant, expliques-nous comment s’est déroulé ton transfert de HGC à Amsterdam.

J’ai été contacté par Santi Freixa, le nouveau coach d’Amsterdam. Il voulait construire une nouvelle équipe, un nouveau projet avec lui qui chapeaute la politique sportive du club. Il voulait insuffler une nouvelle dynamique. HGC pour moi c’était fini. Quand tu commences à connaître la compétition et les clubs, tu as envie de jouer pour les titres et j’ai remarqué la saison passée que nous avions du mal contre les grosses équipes. Je n’avais signé qu’un an et j’avais donc la liberté de choisir où aller. Après cela, j’ai rencontré Amsterdam plus rapidement que Bloemendaal. Le feeling était tout de suite très, très bon. Que ce soit pour le projet du club, mes objectifs personnels et tout ce qui est un peu plus long terme, cela correspondait à mes attentes. Ils ont également recruté de très bons jeunes hollandais. Quand on voit l’équipe d’Amsterdam aujourd’hui, on a tout ce qu’il faut pour faire partie des prétendants au titre.

Je sais que je dois travailler sur pas mal de choses pour revenir en équipe nationale pour les gros tournois. Etre coaché par un des anciens meilleurs attaquants du monde, jouer avec des joueurs très expérimentés comme Verga ou Bakker et être dans le cercle aux côtés de Pruijser, pour moi le meilleur attaquant de la planète, tout ça est juste parfait pour mon évolution.

Dès le début de la préparation, tu as senti que cela fonctionnait bien pour toi avec l’équipe?

Oui, c’est fort différent de ce qu’on connaît en Belgique. C’est un club qui m’a toujours attiré et c’est un autre hockey, qui me convient pas mal. A terme, je sens que je peux vraiment beaucoup apprendre ici.

Cette non-sélection pour l’Euro, malgré l’énorme déception, ça t’a permis de très bien préparer la saison et cela explique ces six buts en trois matchs?

Oui c’est clair. J’ai pu rapidement prendre mes marques, m’adapter etc. Quand on part pour un Euro, on arrive fatalement tard pour les clubs. Les préparations en Belgique, c’est toujours compliqué. Aux Pays-Bas, c’est quelque chose d’hyper sérieux. On voyage pas mal, des week-ends sont prévus. Ça permet aussi de bien se connaître en équipe. J’ai pu créer beaucoup de liens avec pas mal de joueurs de l’équipe et je me suis directement très bien senti dans le groupe.

Six buts en trois matchs, quatre sur pc. Cela faisait longtemps qu’on ne t’avait plus vu marquer autant sur cette phase…

Je n’ai pas tellement eu l’opportunité d’en tirer à HGC et c’est aussi ça la différence ici à Amsterdam. Quand je suis arrivé, on m’a tout de suite donné un rôle dans le groupe. Je fais partie du cœur de l’équipe. Dans le vestiaire, chacun a toujours un peu sa place. A HGC, j’étais un peu vu comme un étranger. Aujourd’hui, je suis à côté de Bakker et Pruijser, ça donne directement un message sur ce qu’on attend de moi.

Je ne suis pas venu à Amsterdam pour les pc mais je profite en ce moment de l’absence de Reid-Ross. Je sais que je dois encore apporter plus au niveau hockey à Amsterdam pour qu’on soit dans le Top du championnat. Dans le jeu, on doit encore pas mal bosser, c’est une toute nouvelle équipe. Chaque dimanche, on joue pour la victoire, peu importe l’équipe.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Bart Scheulderman

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.