La bataille pour la 4e place et le Racing au Top, le deuxième tour de l’Orée fait un flop

Top 3

  1. La bataille pour la 4e place. Les trois prétendants au quatrième fauteuil pour les playoffs ne se lâchent pas d’une semelle. Si le Braxgata a pris deux points de moins que ses adversaires directs (Gantoise et Racing), seuls cinq points séparent le Braxgata du Racing et deux entre la Gantoise et les Ucclois.
  2. Le Racing poursuit sur sa lancée européenne. Les Ucclois avaient déjà montré de belles choses lors de leur weekend européen. Ce dimanche, ils ont infligé au Watducks sa deuxième défaite de la saison. Et avec la manière puisqu’ils l’ont emporté avec quatre buts d’écart ! Les Rats sont-ils définitivement lancés ?
  3. Les deux promus en dames en passe de se maintenir. Le White Star et le Léopold, qui ont rejoint la Division d’Honneur dames en septembre, pourraient bien réaliser le bel exploit de se maintenir dans l’élite. Hier, les Uccloises ont remporté un match capital contre le Victory et comptent huit points d’avance sur la onzième place. Avec quatre matchs à jouer, cela sent bon le maintien pour le Léo tandis que les dames du White ont déjà assuré leur place en DH la saison prochaine.

Flop 3

  1. Le deuxième tour de l’Orée. Les Woluwéens n’y arrivent plus depuis la reprise. Brillants lors du premier tour, les hommes de Xavi Arnau n’ont plus gagné depuis le 5 novembre et une victoire contre Louvain.
  2. Le Pingouin, si proche et si loin. Les Nivellois avaient l’occasion hier de s’offrir encore quelques maigres espoirs. Face à un Héraklès tout juste sorti de sa campagne européenne, l’occasion était belle d’emporter les trois points. A nouveau, le Pingouin a manqué de réalisme et a perdu sans être ridicule.
  3. Les absences dues aux Jeux du Commonwealth. Si cela n’a peut-être pas eu beaucoup d’influence sur le résultat final de certaines rencontres, l’absence de quelques internationaux a déforcé quelques équipes, comme le Léopold, privé de Russel ou encore le Braxgata, orphelin de McAleese et Inglis.
Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *