La double médaille d’argent à l’Euro, la demi-finale de World League et l’EHL au Dragons dans le meilleur de 2017 (+vidéos)

Du 10 au 19 janvier, revivez les meilleurs moments hockey de la dernière décennie. Hockey international, anciennes légendes, championnat belge et équipes nationales, retour vers les épisodes marquants de ces dix dernières années. On entame les deux dernières années de la décennie avec 2017!

Ce qu’il s’est passé pour nos Red Panthers

  • Avant l’événement phare de l’été qui est l’Euro 2017, les Red Panthers retrouvent enfin une compétition officielle, après quasiment deux ans de travail de l’ombre. Qui plus est à domicile! Les Belges, désormais dirigées par Niels Thijssen, accueillent la demi-finale de World League à la Rasante. Le tournoi est qualificatif pour la Coupe du Monde et les Panthers se retrouvent dans la poule B avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Espagne et la Malaisie. Le premier match est encourageant avec une courte défaite 1-0 face aux Australiennes. Les Belges déroulent contre la Malaisie avant de signer un petit exploit en battant la Nouvelle-Zélande (1-0). Les Panthers semblent bel et bien de retour et prêtes à signer de grosses performances. Mais elles calent contre l’Espagne (0-1) et terminent troisièmes de leur poule. En quarts, ça sera… à nouveau la Corée. Qui l’emporte aux shoot-outs.. Les vieux démons seraient-ils de retour? Le dernier match se solde également par une défaite de justesse. L’Espagne gagne aux shoot-outs. Et on ne sait pas trop quoi penser du tournoi des Panthers, entre belles promesses et shoot-outs toujours aussi problématiques…

Les highlights du tournoi disputé à la Rasante:

  • Aout 2017. Nos deux équipes nationales sont à Amstelveen pour disputer l‘Euro. Deux ans après des prestations décevantes, Red Lions et Red Panthers abordent le tournoi le couteau entre les dents. Pour les dames de Thijssen, l’Euro débute par une large victoire 6-0 contre les Tchèques avant une courte défaite contre les grandes favorites des Pays-Bas (1-0). Le match contre l’Espagne sera décisif pour accéder aux demis. Les Panthers peuvent se contenter d’un match nul. La pression est présente. Cette fois-ci, elles ne craquent pas et s’offrent leur revanche contre Oliva&cie. Peeters inscrit le 1-2 en début de seconde période. Les Belges défendent parfaitement leur avance pour s’offrir une demi-finale face à l’Allemagne d’un certain Xavier Reckinger. La rencontre est équilibrée. Les deux équipes ne veulent pas offrir le moindre espace à leur adversaire. La lumière vient d’abord de Nelen qui efface son vis-à-vis avant de tirer en revers. Boon est parfaitement placée pour dévier au fond (1-0). Il reste alors plus de trente minutes à jouer. Trente minutes lors desquelles les Panthers feront preuve d’une mentalité exemplaire. Leurs qualités défensives dégoûtent les Allemandes qui doivent laisser filer nos Belges en finale de l’Euro!

La demi-finale:

Tous les buts des Panthers avant la finale:

En finale, les Panthers ne font pas le poids face aux Néerlandaises. Mais la défaite 3-1 ne fait pas oublier aux Belges leur superbe parcours et leur médaille d’argent historique.

Ce qu’il s’est passé pour nos Red Lions

  • Les Red Lions doivent se déplacer un petit peu plus loin pour disputer la demi-finale de la World League. Les Belges ont rendez-vous en Afrique du Sud avec de grosses équipes comme l’Allemagne ou l’Australie. Le tournoi démarre bien avec une large victoire contre de modestes Egyptiens (10-0). Les Lions ne font ensuite pas dans le détail face à l’Irlande (6-2) avant de s’incliner de justesse contre l’Allemagne (2-3). Fidèles à leurs bonnes habitudes, les troupes de McLeod poursuivent leur chemin avec sérénité et ne connaîtront plus la défaite de tout le tournoi. L’Afrique du Sud fait les frais de cette montée en puissance (1-9). Les Red Lions se paient les Néo-Zélandais en quarts (2-0). Parfait avant d’aborder les retrouvailles avec les Kookaburras. Charlier puis Keusters mettent les Belges sur la bonne voie (2-0). Seul Hayward riposte pour les Australiens. Les Lions l’emportent contre les Champions du monde en titre. Puis offrent un véritable récital en finale contre l’Allemagne. Rarement Grambusch&cie auront été battus de la sorte sur le score de 6-1!

Les highlights du tournoi:

  • Quatre ans après leur médaille d’argent à Boom et deux ans après un Euro 2015 décevant, les Red Lions débarquent aux Pays-Bas avec de grandes ambitions. Les hommes de McLeod mettent tout le monde d’accord dès l’entame de l’Euro en battant l’Autriche 4-1 et en infligeant un historique 5-0 aux Néerlandais.

  • Les Lions commettent ensuite un petit faux-pas en s’inclinant 2-0 face aux Espagnols lors du dernier match de poule. En demi-finale, nos Belges retrouvent les Allemands, humiliés 6-1 quelques semaines plus tôt. La rencontre est très serrée. Les Lions mènent 2-1 grâce à Dockier et Boon. Vanasch préserve l’avance des Belges jusqu’à deux minutes du terme. Il ne peut rien sur le tir de Fürk. Les Allemands égalisent en toute fin de match. Shoot-outs. Les Red Lions l’emportent 2-0 et retrouvent la finale de l’Euro.

Face aux Pays-Bas, le début de match est parfait. Boon ouvre le score sur pc. Charlier se charge du 0-2 d’une superbe déviation. Les Néerlandais sont K.O à la pause. Vexés, ils abordent la seconde période le couteau entre les dents. Le but de Kemperman est le tournant du match. Le public hollandais est survolté. Les Belges ne parviennent pas à bien communiquer entre eux. Survoltés, les Néerlandais égalisent juste avant le dernier quart. Et achèvent les Lions lors du dernier acte. 4-2. A nouveau une finale perdue… 


  • La dernière sortie de 2017 pour les Red Lions a lieu en Inde, pour la finale de la World League. Le début du tournoi des Belges est à nouveau parfait. Ils battent l’Argentine (2-3) avant d’étriller les Espagnols (5-0) et les Néerlandais (3-0). Luypaert est en très grande forme et inscrit six buts en trois matchs. En quarts, les Lions doivent se coltiner l’Inde, qui joue à domicile. Le chassé-croisé dure toute la partie et le marquoir affiche 3-3 au coup de sifflet final. Aux shoot-outs, Vanasch&cie s’inclinent 2-3. Tout ça pour ça. Le dernier match de 2017 des Lions se solde par une victoire 1-0 contre l’Espagne. Luypaert se console avec le titre de meilleur buteur de la compétition.

Ce qu’il s’est passé pour nos équipes nationales jeunes

  • Les Young Red Lions se rendent à Valence pour l’Euro U21. Poncelet, Kina, Delavignette, Willems &cie ont de sérieuses chances de médaille. Le premier match contre l’Autriche est une formalité: 5-1 avec un triplé de Grégory Stockbroekx! L’Allemagne, prochain adversaire des Belges, est trop forte. Müller et Hartkopf, désormais en équipe nationale salle allemande, plantent les deux buts de leur équipe. Seul Kina peut riposter (1-2). Le 3e match de poule voit les Young Red Lions s’imposer face à l’Irlande (3-1) et prendre la deuxième place de la poule. En demis, les troupes de Jeroen Baart prennent la mesure des Espagnols grâce au seul but d’Alexis Lemaire (0-1). Les Belges sont en finale et retrouvent les Pays-Bas. La rencontre est très équilibrée. Les Néerlandais mènent jusque dans les derniers instants. Stockbroekx en profite pour égaliser et forcer les shoot-outs. Les Pays-Bas réalisent un sans-faute et l’emportent 5-3. Les Young Red Lions sont passés à un cheveu du titre européen…
  • Les Young Red Panthers débarquent également à Valence avec les mêmes ambitions. Elodie Picard, Ambre Ballenghien et Emma Puvrez démarrent par une défaite contre les Pays-Bas (1-2), suivie par un match nul face aux Espagnoles (2-2). Les Belges passent en demis grâce à une meilleure différence de buts. Elles y retrouvent l’Angleterre. Cette fois-ci, la victoire est au rendez-vous (1-3). Comme les garçons, les filles ont rendez-vous avec les Pays-Bas en finale. Les Néerlandaises évoluent un cran au-dessus et écrasent nos Young Red Panthers 0-6. Young Red Panthers qui peuvent tout de même ressortir la tête haute et avec la fierté de cette belle médaille d’argent.

Ce qu’il s’est passé en Belgique et pour les clubs belges

  • Le Dragons se hisse à nouveau dans le Final 4 de l’EHl, qui se dispute les installations du club anversois. En demi-finale, les Belges ne font pas le poids face aux futurs vainqueurs de la compétition, les Allemands de Cologne (2-5). Les Anversois se retrouvent en petite finale et veulent absolument décrocher une médaille devant leur public. Face à Wimbledon, le Dragons est bien l’équipe la plus forte. Hendrickx puis Briels font 2-0 à la pause. Rubens se charge ensuite du 3-0 avant que Roper ne sauve l’honneur pour les Anglais (3-1). La fête est totale au Dragons avec cette nouvelle médaille européenne!
  • Le Racing termine premier de l’Euro Indoor B et célèbre sa remontée en Coupe d’Europe A. Le Pingouin fait par contre l’inverse en dames en terminant bon dernier de la Coupe d’Europe A.
  • En 2017, le Dragons remporte son 3e titre consécutif de champion de Belgique. Les Anversois l’emportent contre la surprise Héraklès.
  • En dames, le Braxgata réalise le doublé dans les installations de Louvain. Les Anversoises doivent aller jusqu’aux shoot-outs pour battre la Gantoise et ainsi soulever leur deuxième trophée national.
  • Arthur Van Doren remporte son deuxième Stick d’Or consécutif. En dames, Alix Gerniers est couronnée pour la deuxième fois de sa carrière. De Sloover et Vanden Borre sont les Espoirs de l’année.

Ce qu’il s’est passé au niveau international:

  • Les Pays-Bas remportent l’Euro 2017 en messieurs et en dames.
  • Les Australiens et les Néerlandaises sont les vainqueurs de la World League.
  • Le meilleur joueur de la planète s’appelle Arthur Van Doren, qui est également élu meilleur espoir du monde!
  • Delfina Merino est la meilleure joueuse du monde en 2017. Les meilleurs gardiens sont Vincent Vanasch et Maddie Hinch.
Bertrand Lodewyckx

Photo: FRANK UIJLENBROEK WORLDSPORTPICS

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.