La France réalise l’exploit et se qualifie pour les cross-overs!

Argentine-France 3-5

Les buts: 18′ Genestet (0-1), 23′ Charlet sur pc (0-2), 26′ Coisne (0-3), 28′ Martinez (1-3), 30′ Baumgarten (1-4), 44′ Peillat sur pc (2-4), 48′ Peillat sur pc (3-4), 54′ Goyet (3-5).

Pour la France, les calculs étaient simples: la victoire était obligatoire contre l’Argentine, championne olympique en titre! Ou il fallait alors réaliser un improbable 5-5 pour aller aux shoot-outs. Dès le début du match, les Français démontraient qu’il fallait peut-être compter sur eux pour cet exploit. La plus grosse occasion était pourtant argentine mais l’attaquant loupait complètement la cible.

Après 18 minutes de jeu, les troupes de Delmee prenaient l’avance via Genestet. La déferlante française s’abattait alors sur une défense argentine complètement amorphe. Charlet doublait la mise sur pc à la 23e. Trois minutes plus tard, Coisne permettait aux Français de vivre un rêve éveillé (0-3). Martinez sauvait l’honneur argentin à deux minutes de la pause. On pensait alors l’Argentine quelque peu remise sur pied. Baumgarten allait pourtant doucher les espoirs adverses en plantant le 1-4 quelques secondes avant la mi-temps. Tout avait réussi à des Français entreprenants lors de la première demi-heure de jeu.

Le 3e quart était bien plus calme et les Argentins tournaient autour du bloc défensif français. Peillat était à la conclusion du deuxième pc argentin de ce 3e acte (2-4). Les Argentins allaient-ils faire le forcing pour revenir ou préféreraient-ils gérer calmement, de toute façon assurés de la première place? Si la fin de la première mi-temps était française, l’Argentine assiégeait le cercle adverse en fin de 3e quart.

Les Argentins reprenaient leur travail de sape dès la reprise et forçaient le pc à treize minutes du terme. Le sleep de Peillait filait à toute vitesse au fond des filets (3-4). Complètement K.O à la pause, l’Argentine venait de revenir à un seul goal de son adversaire! La France réagissait parfaitement en reprenant le cours du jeu tout en calmant les ardeurs argentines. A six minutes du terme, Lockwood, excellent sur son flanc aujourd’hui, décochait un centre parfait pour Goyet. L’attaquant déviait au fond! (3-5). Avec si peu de temps à jouer, la France se rapprochait très sérieusement d’un exploit historique! Les dernières minutes de la rencontre étaient gérées par des Français qui se qualifiaient ainsi pour les cross-over.

A l’aube de cette rencontre, les chances de qualification de la France semblaient très maigres. Et pourtant. Grâce à un match exceptionnel, les Français sont allés chercher une victoire historique face aux champions olympiques en titre et la deuxième place de leur poule par la même occasion. Cette France, pleine de potentiel et en progression depuis des années, vient de confirmer tout le bien qu’on pensait d’elle.

Bertrand Lodewyckx

Photo: FIH

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.