L’Australie trop forte pour la France

Australie-France 3-0

Carte verte: 49′ Craig, 51′ Beale, 56′ Van Straaten.

Les buts: 4′ Hayward sur pc (1-0), 19′ Govers sur pc (2-0), 37′ Zalewski sur pc (3-0).

Arbitré par Grégory Uyttenhove et Mr.Lim, ce deuxième quart de finale était celui le plus déséquilibré sur papier. La première nation mondiale et double championne du monde en titre affrontait la France, nation la moins bien classée du tournoi mais qui a déjà prouvé qu’elle valait mieux que sa 20e position. Cette rencontre sonnait également comme des retrouvailles entre Colin Batch, le coach australien et Jeroen Delmee, le coach néerlandais de la France et assistant de Batch lors de son ère à la tête des Red Lions.

Les Australiens mettaient directement la pression sur leur avdersaire en touchant le poteau après seulement quelques secondes de jeu. Les Français étaient pris à froid dès la 3e minute sur le premier pc australien. Le sleep puissant d’Hayward était dévié et trompait la vigilance de Thieffry (1-0). Trois minutes plus tard, Whetton touchait l’autre montant du but français. Le premier quart était totalement dominé par l’Australie.

A la 19e, Govers doublait la mise sur pc pour l’Australie, qui réussisait un joli 2/2 à l’exercice! Ce but avait le don de réveiller les Français qui se montraient bien plus entreprenants et dangereux dans la moitié adverse. Coisne était tout proche du 2-1 après vingt minutes de jeu. La petite passe en profondeur de Clément était déviée de justesse par le joueur du Léo et trompait le gardien australien. Mais un défenseur était vigilant et repoussait deux mètres devant la ligne du but vide. Bien que légèrement dominées par la France, les troupes de Colin Batch s’offrait un troisième pc. Le premier sorteur, Victor Charlet, déviait au-dessus du but avant de prendre sa chance lui-même sur pc à la 29e. Son sleep était également dévié par le 1er sorteur. Diablement efficace sur pc et totalement dominatrice lors du premier quart, l’Australie retournait au vestiaire avec une avance de deux buts.

Le 3e acte était marqué par la mainmise des Australiens, qui ne voulaient rien laisser à leur adversaire. Ils faisaient tourner la balle à un rythme élevé, fatiguant les Français. A la 37e, Zalewski était la conclusion d’une belle phase sur pc. La balle revenait rapidement au donneur qui poussait au fond des filets (3-0). L’efficacité australienne sur pc était impressionnante. Heureusement pour les Français, celui obtenu à la 41e ne débouchait par sur un goal. La France semblait accuser le coup physiquement, à force de courir après la balle.

S’ils ont été un peu inquiétés lors du 2e quart, les Australiens impressionnaient par leur maîtrise en deuxième période! Les troupes de Delmee ne baissaient les bras à aucun moment et poursuivaient dans leur volonté de sauver l’honneur. Malgré une mentalité exemplaire, les Français ne parvenaient pas à inscrire le moindre but face à un adversaire tout simplement été plus fort dans tous les secteurs du jeu. Ainsi s’arrête le magnifique parcours de la France, qui aura prouvé qu’il faudra compter sur elle dans les années à venir.

Très efficaces sur pc et puissants physiquement, les Australiens sont toujours invaincus dans cette Coupe du Monde et n’ont encaissé qu’un seul goal depuis le début de la compétition. Ils s’affirment encore un peu plus comme les principaux candidats au titre. Ils joueront soit contre les Pays-Bas, soit contre l’Inde en demi-finale.

Bertrand Lodewyckx

Photo: FIH

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.