Le championnat à la loupe: le White Star et l’Antwerp (6/6)

La reprise c’est aujourd’hui. Vous ne vous souvenez déjà plus du gagnant, du transfert de l’année ou des équipes qu’il faudra suivre cette saison ? On vous rafraîchit la mémoire, en vous présentant chaque jour deux équipes du championnat honneur.

Le White Star:

Le club cher à notre président Marc Coudron retrouvera l’élite ce dimanche pour une saison qui s’annonce compliquée. Ce n’est un secret pour personne, monter de D1 en Division d’Honneur est loin d’être une tâche facile. A moins de sortir les gros billets et les gros transferts, le spectre de l’ascenseur pèse pendant toute la saison. Pour leurs retrouvailles avec l’élite, les troupes de Grégory Herman n’accueillent pas de noms ronflants mais quelques renforts plutôt intéressants. Trois jeunes avec pas mal de potentiel font leur arrivée au White, en la personne d’Antoine Caytan (Watducks), Cyril Freyling et Quentin Bigare (Orée). Francesco Mitrotta (Héraklès) partagera les buts avec Brocorens tandis que l’Américain Baratt et les Espagnols Montolio et Mengibar débarquent à Evere sans qu’on ne les connaisse trop. La force des Sheriffs est clairement leur collectif, la majorité de l’équipe se connaissant depuis quelques années. Si quelques surprises ne sont pas impossibles, la saison risque bien de s’avérer compliquée pour le White.

Le transfert sortant qui fait mal :

Aucun départ n’est à signaler du côté du White Star.

Le transfert entrant qui fait du bien :

Cyril Freyling. Le jeune médian bruxellois n’a pas beaucoup joué la saison passée mais on connait clairement ses capacités sur le terrain. Capable de résister à la pression de plusieurs adversaires, il pourra distribuer le jeu des Everois et éliminer un opposant avant de trouver la bonne passe. Très polyvalent et sûr, l’ex-Oréen est un bel atout pour le White.

L’Antwerp:

Gros chamboulements pour l’équipe qui fait son retour en DH, une saison après l’avoir quittée. L’équipe dirigée par l’excellent Jeroen Baart a perdu des cadres presque historiques avec les départs de Laddyn, Clerckx ou Van Ussel. De Witte, Sax et Max Hendrickx complètent ce tableau plutôt fourni. Mais du côté des arrivées, on n’a pas non plus lésiné chez les Anversois. Pas moins de dix nouveaux joueurs ont intégré le noyau de l’Antwerp. S’il s’agit d’un retour pour Van der Putten, Grégory Stockbroekx et Verheijen, Ross, Devillé, Van Straaten Paton, Hayde, Stuve et Beeckman découvrent le club. La clé de la saison pour Jeroen Baart sera de trouver la bonne formule pour faire jouer toutes ces nouvelles têtes ensemble. S’il y parvient, l’Antwerp peut viser la 9e ou 8e place. Sans cela, le maintien sera la priorité.

Le transfert sortant qui fait mal :

Nicolas Laddyn. Il s’agit de l’un des cadres de l’équipe. Son expérience et son jeu simple et efficace manqueront certainement à son équipe.

Le transfert entrant qui fait du bien :

Thomas Verheijen. Il revient plus fort à l’Antwerp. Son expérience au Dragons lui a permis d’apprendre aux côtés des meilleurs éléments du championnat. Il a prouvé qu’il n’avait pas à rougir devant eux. Capable de créer le danger dans le cercle comme de terminer une action, il sera un poison pour les défenses adverses.

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c’est donc un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.