Le Dragons inflige au Léopold sa première défaite des play-offs

Dragons-Léopold 2-0

Les arbitres: Dutrieux et Michielssen.

Les buts: 11′ Denayer sur pc (1-0), 22′ Martinez (2-0).

Le résumé:

Privé de Zimmer, Englebert, Degroote et Boon, le Léopold se présentait déforcé mais avec la confiance du 9/9 réalisé jusqu’ici. Le Dragons était pourtant le mieux dans le match et alertait Henet après 4 minutes. C’est sur pc que les Anversois allaient prendre l’avance. Denayer plaçait fort dans le coin droit pour faire 1-0. Avant cela, Plennevaux avait malencontreusement touché Van Aubel du stick après un tir loupé. Alors que le Red Lion était au sol, il semble que Lootens poussait Plennevaux à terre. Les arbitres ne signalaient rien. Lors du reste de la première période, le Léopold poussait pour revenir au score mais semblait en manque d’inspiration. L’inverse du Dragons qui prenait son adversaire de vitesse chaque fois qu’ils accéléraient. Martinez était à la conclusion d’une action rapide vers l’avant (2-0).

Le Léopold se montrait plus agressif mais ne parvenait pas à trouver la solution face à un bloc anversois bien en place. Le troisième quart était plutôt fermé et les réelles occasions de but rares. Les Ucclois s’offraient deux pc lors du dernier acte. Walter repoussait le premier tandis que Plennevaux loupait son sleep à trois minutes du terme.

Défaits par le Léopold il y a un peu moins d’un mois, les Anversois ont livré une excellente prestation qui les maintient dans la course aux demis avec un point de retard sur la Gantoise et deux sur le Léo.

La stat du match:

Quatre pc et quatre tirs cadrés. Mais aucun goal pour les Ucclois du Léopold, qui n’ont pas fait preuve de leur efficacité habituelle devant le but.

L’action du match:

5′. Max Plennevaux reçoit bord cercle. Van Aubel est à l’affût. Alors que l’Ucclois arme son tir, son adversaire intervient et l’empêche de toucher la balle. Plennevaux poursuit malencontreusement son geste sur Van Aubel. De ce que l’on pense avoir vu, le sang de Lootens ne fait qu’un tour et il pousse Plennevaux au sol. Les arbitres ne signalent rien. S’il s’agissait bien d’une poussée en dehors de toute action, cela aurait pu mériter une jaune, voire une rouge.

Le joueur du match:

Félix Denayer. Louis Rombouts a été excellent mais s’est malheureusement blessé au début de la seconde période. Denayer est le véritable métronome de son équipe. Il a montré la voie à suivre en ouvrant le score puis a dirigé le tempo du match d’une main de maître.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.