Le Léo passe en demis malgré la défaite

Orée-Léopold 4-3

Orée:Thieffry, L.Cole, Beckers, Lockwood, S.Cole, Masson, de Paeuw, Domene, Simar, Callioni, Masso puis Branicki, Robbrecht, Sidler, Ferec et Raemdonck.

Léopold: Henet, J.Verdussen, Eaton, Forgues, Russel, de Trez, Cuvelier, Poncelet, Thiéry, Baumgarten, A.Verdussen puis Lemaire, Englebert, Degroote et Muschs.

Les arbitres: V.Loos et T.Hennes

Cartes vertes : 62′ Domene, 64′ Degroote.

Les buts: 5′ Degroote (0-1), 35′ Domene sur pc (1-1), 39′ Domene sur stroke (2-1), 43′ Domene sur pc (3-1), 51′ Russel sur pc (3-2), 54′ Russell sur pc (3-3), 56′ Domene sur pc (4-3).

Bien que diminué par l’absence de Brunet, Coisne et celle de Zimmer touché au péroné cette semaine, le Léopold restait favori de ce quart de finale retour. Les Ucclois l’avaient emporté 5-1 à l’aller et la tâche semblait bien difficile pour l’Orée.

Et cela commençait mal pour les locaux qui encaissaient après cinq minutes de jeu. Degroote recevait dans le cercle suite à un contre rapidement joué. Il ne se trompait pas devant Thieffry et décochait une fusée en revers dans le plafond du but (0-1). Si les Ucclois gardaient encore la mainmise sur le match pendant cinq minutes, les Oréens prenaient ensuite le jeu en main. Le Léo reculait et laissait peu d’espace à son adversaire. Le premier pc oréen à la 11′ était mal stoppé tandis que la déviation de Masson à la 16′ passait à côté du but. Arthur Verdussen loupait le 0-2 à la toute fin du premier quart.

Si le deuxième acte était animé, les occasions franches se comptaient sur les doigts d’une main. L’Orée s’offrait d’abord un pc, qui ne donnait rien. A une minute de la mi-temps, de Paeuw s’infiltrait dans la défense uccloise pour finalement céder à Domene. Henet sortait parfaitement à sa rencontre pour réduire l’angle. Le pc de l’Orée à la 35′ était le bon. Le sleeper argentin plaçait dans le coin droit et égalisait sur le buzzer (1-1).

L’Orée se procurait un nouveau pc à la 39′. Thiéry repoussait mais du pied. Re-pc. Domene sleepait. Eaton la prenait sur la tête mais se relevait. Plus de peur que de mal mais stroke. Domene poussait au fond (1-2). Les locaux étaient déchaînés et s’offraient une autre chance de but avec un pc à la 43′. Domene trouvait une fois de plus les filets (3-1). Le public woluwéen explosait de joie! Piqué au vif, le Léopold réagissait en s’offrant une occasion de but à la 49′. La déviation d’Englebert passait néanmoins à côté. La rencontre s’emballait et la balle filait d’un cercle à l’autre. Lemaire trouvait le pc en fin de 3e quart. Russel sleepait pile entre le gardien et le joueur sur la ligne (3-2). La tâche se compliquait à nouveau pour les hommes de Crauwels.

Cuvelier forçait intelligemment le pc. Le sleep de Russel n’était pas spécialement bien placé mais Thieffry loupait son arrêt (3-3). Domene répondait dans la foulée en marquant sur pc (4-3). On assistait à une véritable bataille de pc. Thieffry ne se loupait pas et se se détendait bien pour botter en touche. Malgré plusieurs offensives et la sortie du gardien à la faveur d’un joueur de champ, l’Orée ne parvenait pas à créer l’exploit et voyait le Léopold passer en demis.

Les Ucclois auront été la meilleure équipe sur les deux rencontres. Les Woluwéens peuvent se mordre les doigts d’être passés à côté de la manche aller.

Bertrand Lodewyckx

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.