Le Léopold plus fort que les canards

Léopold – Watducks 5-3

Les arbitres : J. Ciechanowski et L. Dooms

Carte jaune : Dohmen 50e

Les buts : Degroote 13e (1-0), Ghislain 15e (1-1), Zimmer 35e (2-1), Charlet 36e (2-2), Degroote 40e (3-2), Baumgarten 45e (4-2), Cuvelier 50e (5-2), Willems 62e (5-3).

Le résumé :

En voilà un beau duel au sommet ! Le Léopold tenant du titre accueillait le Watducks. Les deux clubs se sont livrés une belle bataille. Les locaux s’offrent la victoire face aux canards trop faibles en seconde mi-temps.

La première mi-temps est très équilibrée. Le Watducks est maître de la balle, mais c’est le Léo qui se montre le plus dangereux. Les Bruxellois ouvrent la marque via Tom Degroote. Tanguy Zimmer débordait avant de centrer pour l’attaquant bruxellois. Degroote, au point de stroke, se retourne. Son shot coup droit trompe Vanasch. C’est 1-0. Réaction immédiate des canards. Ghislain entre seul dans le cercle. Son shot revers croisé est imparable. 1-1. Il fallait attendre la toute fin de la mi-temps pour voir un nouveau goal tomber. Tanguy Zimmer récupère une balle hasardeuse dans le cercle. Son shot croisé est bien placé. 2-1 juste avant la pause.

Aussitôt remontés sur le terrain, les verts s’offrent leur deuxième PC de la rencontre. Charlet trébuche, mais son sleep prend la direction de la planche. Le Watducks revient une nouvelle fois au score. 2-2.  Les Bruxellois ne se laissent pas faire et s’offrent eux aussi un PC. Tom Boon laisse pour Tom Degroote qui sleep en pleine lucarne. Somptueux ! Quelques minutes plus tard, le Léopold fait le break via Baumgarten. 4-2. Le Léopold continue sur sa lancée. Cuvelier reçoit sur la base line, se défait de Vanasch et propulse son club dans une position plus que confortable. On voit mal le Watducks revenir dans la partie… À 8 minutes du terme, les verts reviennent à 5-3 via Willems. Ce ne sera pas suffisant. Le Léopold est plus fort aujourd’hui.

L’action du match :

Ou plutôt le safe du match. En début de rencontre, le Léo s’offre trois PC consécutifs. Les deux premiers sont repoussés par le pied du sorteur en 1. Le troisième est brillamment défendu par Vincent Vanasch. Le sleep surpuissant de Tom Boon prenait la direction de la lucarne. Mais c’était sans compter sur la rapidité du bras de Vanasch. Un arrêt réflexe du stick. Le public est sous le charme. Définitivement le meilleur gardien au monde.

L’homme du match :

Tanguy Zimmer a réalisé une superbe prestation. Passeur sur le premier goal et ensuite buteur, il a été efficace et serein tout au long de la partie. Même s’il préfère insister sur la prestation collective de son équipe, il sort clairement du lot aujourd’hui.

Tanguy Zimmer : “Le Watducks a eu la possession de la balle, c’est leur force. On n’a pas pressé très haut, on est restés en bloc derrière. On laissait très peu d’espace et quand on partait en contre-attaque, c’était souvent dangereux. Le match était assez équilibré, mais on a vraiment réussi à transformer nos occasions en buts et c’est ça qui a fait la différence”.

Titouan Marichal
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.