Le match du dimanche: Charlet évite une mauvaise surprise au Watducks

Watducks-Gantoise 4-3

Watducks: Vanasch, Van Oost, Van Strydonck, Dumont, Charlet, Dohmen, Gougnard, Boccard, Ghislain, Pangrazio, Van Straaten puis Van Lierde, Penelle, L.Capelle, M.Capelle et Wilbers.

Gantoise: Vandenbossche, M.Deplus, T.Deplus, Bell, Dubois, Kina, Saladino, Chicote, Sanchez, Sothern, Tynevez puis Esquelin, Desimpel et de Borrekens.

Les arbitres: MM. M.Pontus et N.Benhaiem

Les buts: 23′ Charlet sur pc (1-0), 30′ Saladino (1-1), 42′ Desimpel (1-2), 51′ Charlet sur pc (2-2), 55′ Sothern (2-3), 60′ Charlet sur pc (4-3)

Seule équipe à avoir empoché un six sur six depuis le début de la saison, le Watducks se présentait ce dimanche à domicile comme l’équipe logiquement favorite de cet affrontement face à la Gantoise, privée de son gardien, de son milieu milieu et de son sleeper.

Le premier quart était relativement équilibré même si c’était le Wadu qui se montrait le plus dangereux. Ghislain et Van Lierde déviaient juste à côté tandis que Tynevez manquait aussi sa déviation. Avec un pc partout mais non concluant, les deux équipes se tenaient en respect.

Dès le début du deuxième quart, les locaux prenaient le dessus et transformaient leur troisième pc de la partie. Le sleep de Charlet était dévié et le gardien ne pouvait rien faire pour empêcher le 1-0. La réponse de la Gantoise avait lieu sept minutes plus tard. Saladino remontait toute la moitié adverse avant de tirer en revers pour trouver l’égalisation (1-1).

Le troisième quart allait confirmer l’excellente partie des visiteurs, pourtant diminués par les absences de trois pions essentiels. Les troupes de Kina n’avaient beau pas spécialement dominer la partie, elles prenaient l’avance suite à un centre d’Antoine Kina. Son centre était puissant et Desimpel était parfaitement placé au rebond. Il se jetait vers la balle pour smasher au fond du but et inscrire le 1-2. Visiblement vexés, les Waterlootois se portaient vers l’avant et imposaient une pression sans relâche à leur adversaire. Charlet concrétisait le moment fort de son équipe en égalisant sur pc en toute fin de troisième quart (2-2). Tout était encore possible pour l’ultime acte de la rencontre.

Quelques minutes après avoir entamé le dernier quart, Dubois débordait avant de céder à Sothern, complètement isolé en tête de cercle. Il avait tout le temps de décocher une fusée en revers que Vanasch n’arrivait pas à stopper (2-3). La Gantoise se dirigeait vers un exploit dont elle a le secret! Mais comme depuis le début de la partie, une équipe répondait rapidement à son adversaire. Le Watducks marquait son 3e but de la journée, à nouveau sur pc. Mais alors qu’on s’attendait à un sleep de Charlet, on passait à Boccard qui faisait claquer la balle sur la planche du but adverse (3-3). A dix minutes du terme, le suspense était à nouveau totalement relancé! Bell se rendait coupable d’une mise en touche trop dirigée vers la ligne de fond. Pontus était sévère et sifflait pc. Impardonnable lorsqu’on a le Watducks en face. Charlet plaçait en pleine lucarne (4-3)! Les locaux venaient de renverser une situation plus que compliquée. La Gantoise ne lâchait rien et s’offrait un pc. Le sleep de Sothern était dévié en dehors des limites du terrain.

Malgré de bonnes intentions, les troupes de Pascal Kina ne parvenaient plus à revenir au score, au terme d’une superbe prestation de leur part. Le Watducks aura été sauvé par un pc toujours efficace!

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.