Le match du dimanche: Nouvelle victoire au caractère de l’Orée!

Orée-Antwerp 5-2

Orée : Thieffry, L.Cole, Solano, Willocx, Ferec,  De Paeuw, Masson, Simar, Masso, Callioni, Branicki puis S.Cole, Beckers, Robbrecht, Domene et Sidler.

Antwerp : Gryspeerdt, Van Straaten, Machtelinckx, M.Wouters, Van Valburg, Ross, Verheijen, Paton, Hayde, Stuve, G.Stocbroekx puis Devillé, V.Wouters, Rombouts, Van Wanrooy et Corthouts.

Les arbitres : N.Benhaiem et C.Martin-Schmets.

Carte rouge: Van Wanrooy.

Les buts : 7’ Simar (1-0), 24’ Paton sur rebond de pc (1-1), 41’ Callioni (2-1), 52’ Van Valburg sur pc (2-2), 64′ Domene sur pc (3-2), 67′ Callioni (4-2), 70′ Callioni sur rebond de pc (5-2).

Après leur victoire acquise au mental la semaine passée au Braxgata, l’Orée affrontait une autre équipe anversoise en la personne de l’Antwerp. En principe plus abordable même si, malgré un 0/12, les troupes de Jeroen Baart sont loin d’être ridicules.

Dès l’entame du match, les Woluwéens ne laissaient pas respirer leur adversaire et imposaient un tempo d’enfer. Les Anversois ne pouvaient que courir après la balle qui circulait à très grande vitesse. Dominateurs, les Oréens prenaient l’avance dès la 7e. Sur un centre bondissant, Simar était au bon endroit pour réceptionner devant le gardien et placer au fond des filets (1-0). L’avance était méritée et Lee Cole passait tout près du 2-0 quelques minutes plus tard. Il lui manquait quelques centimètres pour dévier dans le but.

Dans les cordes, l’Antwerp réagissait parfaitement lors du 2e quart en prenant le jeu à son compte. Ils se montraient moins rapides que leur adversaire mais parvenaient à créer le danger à plusieurs reprises. Leur premier pc était mal bloqué mais après un tir revers contré, la balle flottait dans les airs avant d’arriver à Paton. Il contrôlait avant de smasher en un temps pour égaliser (1-1). Comme la semaine passée, le Sud-Africain démontrait tout son talent devant le but. Le reste de la première période était équilibré et la dernière occasion franche venait du stick de Callioni. Il ne trouvait par contre pas d’attaquant pour une déviation synonyme de 2-1.

L’Antwerp se montrait le plus dangereux dès le début de la seconde période mais le pc était sauvé à même la ligne par Masson. La riposte locale ne se faisait pas attendre. Après un premier pc manqué à la 39e, l’Orée faisait 2-1 via le stick de Callioni. L’Oréen était au bon endroit pour dévier au fond un centré dévié en l’air ! Les Anversois tentaient bien de réagir mais sans réussite. A la 47e, on assistait à une interruption de quelques minutes, Machtelinckx sortant en sang suite à un duel avec Callioni. Van Valburg permettait à l’Antwerp de revenir au score, sur pc (2-2). Le dernier quart promettait d’être intensément disputé !

Les locaux s’offraient une chance de prendre l’avance à quinze minutes du terme.  Le pc oréen n’était pas concluant. Alors que les Anversois fonçaient vers le cercle adverse, Van Wanrooy avait un geste d’humeur déplacé suite à un duel. Martin-Schmets montrait d’abord jaune avec que Benhaiem ne sorte la rouge. Sur un contre, Callioni se présentait seul devant le gardien mais il ne parvenait pas à tromper la vigilance de Gryspeerdt. La pression s’intensifiait dans le cercle anversois. Gryspeerdt sortait brillamment le sleep de Domene. Mais un Anversois commettait une faute dans la foulée. Domene retentait sa chance et trouvait le fond des buts (3-2). Callioni enfonçait le clou à trois minutes du terme en plantant le 4-2. L’Orée forçait un dernier pc juste avant le coup de sifflet final. Beckers sleepait et Callioni smashait le rebond au fond pour sceller le score à 5-2.

Malgré d’excellentes intentions, l’Antwerp s’est à nouveau montré trop court face à des Woluwéens qui ont, une fois de plus, prouvé leur force de caractère en arrachant la victoire dans le dernier quart!

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.