Le match du week-end: Le Braxgata et le Racing se neutralisent au terme d’un match intense

Braxgata-Racing 1-1

Braxgata : D.Van Rysselberghe, M.Van Rysselberghe, Luypaert, Clement, Loots,  Baart, O.Biekens, T.Biekens, Briels, Adriaensen, Inglis puis Magee, Van Cleynenbreugel, Hannes, Robinet et Devis.

Racing : Gucassoff, Harte, Woods, Delavignette, Torras, Wegnez, Weyers, Truyens, Boon, de Chaffoy, Charlier puis Meurmans, Cayphas, Berton, Vanwetter et Garcia.

Les arbitres : MM.S.Duterme et X.Voet.

Carte verte : 18’ O.Biekens,

Les buts : 40’ Boon sur pc (0-1), 46’ Magee (1-1).

Ce deuxième match de la saison pour les Anversois et les Ucclois promettait pas mal de spectacle. Difficiles vainqueurs dimanche passé, les deux équipes voulaient certainement se rassurer en s’offrant une victoire de prestige en ce début de saison.

Les dix premières minutes de la rencontre étaient équilibrées se jouaient sous un rythme de jeu intense. Les deux équipes avaient clairement l’intention de jouer vers l’avant et on assistait à un premier quart séduisant. Berton était proche d’alerter David Van Rysselberghe à la 12e mais sa déviation passait de peu à côté. Deux minutes plus tard, les locaux s’offraient un pc mais la phase était mal stoppée. Les statistiques prouvaient que les deux adversaires se tenaient de près. Après 17 minutes 30 de jeu, le Brax s’était infiltré à six reprises dans le cercle contre quatre pour le Racing.

Dès la reprise, les Ucclois se montraient les plus entreprenants et imposaient leur jeu dans les premières minutes du 2e acte. Garcia ne passait pas loin de l’ouverture du score à la 21e. Sa première tentative était repoussée par le gardien. Sa déviation quelques instants plus tard passait tout juste au-dessus. L’opposition de style se dessinait petit à petit. Le Racing imposait son rythme tandis que le Braxgata patientait derrière avant de partir en contre. Robinet loupait de donner raison à son coach lorsqu’il manquait la cible à la 27e. Cela partait dans tous les sens et le flat de Wegnez frôlait le but adverse. Les Anversois manquaient deux grosses occasions. La première sur pc et la suivante sur une balle récupérée dans l’axe. Baart tirait en revers mais juste à côté.

Fidèles à leur bonne entame de quart temps, les Ucclois abordaient la seconde période le couteau entre les dents. A la 40e, Boon trouvait l’ouverture sur le premier pc de son équipe. Son sleep était parfaitement placé dans le coin droit du but (0-1). La réaction des locaux était parfaite puisque six minutes plus tard, Magee réalisait l’action parfaite dans la zone de conclusion. Il réceptionnait, se retournait directement et fusillait le gardien d’un tir revers croisé  (1-1). Adriansen réalisait le retournement de situation parfait en plantant le 2-1 d’un tir en pleine lucarne. Les arbitres discutaient entre eux et décidaient que la balle n’était pas dans le cercle au moment du tir et sifflaient dégagement.

Le Racing reprenait la main dès le début du dernier acte. Les Ucclois provoquaient ainsi leur deuxième pc, mais la phase était mal stoppée. A chaque fois qu’une équipe se procurait une occasion franche, son adversaire ripostait rapidement. Le Braxgata passait à nouveau pas loin du 2-1. A sept minutes du terme, Gucassoff stoppait facilement le sleep puissant de Luypaert. Le Racing répondait par Wegnez qui s’en allait forcer le pc. Boon plaçait à côté. Les Ucclois s’offraient une nouvelle de chance de forcer la décision à la 68e. Le sleep de Harte était repoussé par le 1er sorteur. Van Rysselberghe sortait un bel arrêt sur une ultime tentative de Wegnez.

Malgré un rythme de jeu intense et une partie plutôt agréable à suivre, les deux équipes repartaient dos-à-dos d’une des premières affiches de ce championnat.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.