« Le match où les Lions avaient le plus à perdre »

Amaury Keusters

Lors du premier quart temps, j’ai trouvé que les Lions étaient peut-être un peu trop confiants dans leur jeu vers l’axe, le centre du terrain. Il y avait probablement un peu trop de pression parce que c’était un match à élimination directe, là où en demis, même si tu perds, tu as une rencontre encore à jouer après (la petite finale Ndlr). Contre l’Espagne, c’était le match où les Lions avaient le plus à perdre.

Les Espagnols ont bien joué le coup mais les Belges ont bien réussi à défendre. J’estime surtout qu’ils ont trouvé leur jeu avec beaucoup de possession de balle et après, il fallait attendre les buts. C’était un match avec beaucoup de tension et cela s’est ressenti dans les prestations de 2,3 joueurs. Une rencontre assez nerveuse après des matchs de poule où tout s’était déroulé relativement facilement.

Maintenant que nous sommes dans le dernier carré, on peut enlever un peu de pression de nos épaules. Ils vont pour l’or évidemment et il ne faut pas sous-estimer l’Inde, qui a pourtant eu beaucoup de mal en fin de match contre la Grande-Bretagne. Ils mettent le 3-1 sur un contre mais ça n’a pas été facile pour eux. Il faudra aborder ce match contre l’Inde en toute sérénité et y aller comme si on jouait une autre équipe. Les Indiens sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des hauts et des bas que l’Allemagne ou l’Australie.

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.