Le Racing écrase le Dinamo Kazan et passe aussi en quarts!

Racing- Dinamo Kazan 9-0

Racing: Gucassoff, Harte, Lambeau, Van Rysselberghe, Vanwetter, Meurmans, Truyens, Boon, Willems, Charlier, Garcia puis Lootens, Weyers, de Chaffoy, Versluys et Berton.

Cartes vertes: 7′ Lootens, 13′ Golubev.

Les buts: 13′ Boon (2-0), 14′ Truyens (4-0), 23′ Harte sur pc (5-0), 25′ Willems (7-0), 46′ Garcia (9-0).

De tous les clubs belges engagés en EHL, le Racing est celui qui avait hérité du meilleur tirage puisqu’ils affrontaient les Russes du Dinamo Kazan. Pas très en forme depuis la reprise, l’équipe de Reckinger devait pourtant se méfier d’un adversaire potentiellement coriace.

Les Ucclois prenaient rapidement le jeu à leur compte. Mis à part trois incursions stériles des Russes, c’étaient bien les Belges qui se montraient les plus dangereux. Après quelques occasions, Boon reprenait juste devant le gardien et plaçait la balle en plein dans le plafond du but (2-0). Seulement trente secondes plus tard, Truyens accélérait puis tirait en revers dans le coin ( 4-0). Après seulement un quart d’heure de jeu, les Rats avaient quasiment fait le plus difficile. « Quand on marque rapidement deux goals, c’est difficile de garder la même intensité mais nous avons fait le travail aujourd’hui« , expliquait Willy Garcia.

Le deuxième quart voyait le Racing totalement asseoir sa domination. Sur le deuxième pc belge de ce quart temps, Harte envoyait un sleep puissant à mi-hauteur dans le coin gauche pour faire 5-0. Deux minutes plus tard, Willems réceptionnait bord cercle et décochait une fusée en revers qui ne laissait aucune chance au gardien russe (7-0). Même avec un tel retard au score, le Dinamo Kazan ne lâchait rien et s’offrait même deux pc dans les cinq dernières minutes de la première période. Les phases ne donnaient rien.

Dès la reprise, le même scénario s’écrivait sur le terrain avec un Racing outrageusement dominateur et des Russes uniquement dangereux sur pc. Malgré de nombreuses occasions franches, le score restait figé à 7-0.

Benjamin Pierre, le deuxième gardien du Racing, montait pour le dernier quart. A la 46e, Garcia réceptionnait une balle bondissante dans le cercle, se retournait et fusillait le gardien russe (9-0). Le reste de la rencontre n’était pas franchement passionnant, les Russes n’y étant pas du tout tandis que le Racing se contentait de gérer tout en se créant plusieurs occasions. Le score se figeait à 9-0 et les Ucclois venaient d’assurer l’essentiel en l’emportant facilement. Un tout autre adversaire les attend en quarts puisqu’ils devront jouer contre Kampong ou Cologne!

« Cette large victoire est très bonne pour la confiance, qu’on avait un peu perdue ces dernières semaines. Nous n’avons pas encaissé de buts et on a marqué plusieurs fois« , soulignait Garcia. « Nous arrivons en quarts sans pression mais conscients qu’on peut tout à fait l’emporter, que ce soit Kampong ou Cologne. Chaque joueur de notre équipe vaut celui qui sera en face« .

« Je préfère jouer Kampong, comme ça Conor (Harte Ndlr), devra jouer contre son frère (David, gardien de Kampong Ndlr)« , rigolait Gucassoff, qui aura dû sortir trois arrêts lors des trois quarts temps qu’il a joué.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.