Le Watducks arrache le match nul au Léo!

Léopold-Watducks 3-3

Léopold: Henet, Eaton, Russel, Forgues, J.Verdussen, Cuvelier, Brunet, Coisne, Thiéry, A.Verdussen, Zimmer puis Plennevaux, De Trez, Lemaire, Degroote et Sior.

Watducks: Vanasch, Van Strydonck, Charlet, Dumont, Penelle, Dohmen, Gougnard, Boccard, Pangrazio, Ghislain, M.Capelle puis Van Oost, Cabuy, L.Capelle, Van Lierde et De Saedeleer.

Les arbitres: MM.S.Michielssen et M.Pontus.

Cartes vertes: 12′ Eaton, 59′ Penelle, 68′ Boccard, 69′ De Trez.

Les buts: 10′ Degroote (1-0), 15′ Pangrazio (1-1), 32′ Degroote (2-1), 44′ Russel (3-1), 58′ L.Capelle (3-2), 67′ Dohmen (3-3).

Pour la première manche à domicile, le Léopold avait une fin de deuxième tour à se faire pardonner. Troisièmes pendant plusieurs semaines, les Ucclois sont retombés au quatrième échelon en toute fin de championnat pour devoir finalement affronter le champion de la compétition en ligne, le Watducks. Les deux précédentes confrontations avaient accouché d’un nul (2-2) en terres waterlootoises tandis que les Ucclois avaient perdu à domicile (1-3). La rencontre promettait donc d’être équilibrée et indécise.

La première période allait totalement confirmer cela. Les débats étaient franchement équilibrés et très agréables à suivre. Après seulement trois minutes de jeu, Ghislain alertait Henet avant que Pangrazio ne force le pc à la 7e. Charlet manquait la cible. Sans être réellement dominé, le Léopold ne se créait que très peu d’occasions franches. La première allait être la bonne. Lemaire remettait intelligemment à Degroote devant le goal. L’attaquant fusillait Vanasch en un temps (1-0). Cinq minutes plus tard, son ancien coéquipier de Louvain lui répondait. Pangrazio recevait dos au but, se retournait et tirait instantanément. Son envoi finissait au fond (1-1).

Le deuxième quart voyait le Watducks prendre les choses en main. Malgré plusieurs occasions, les hommes de Coche ne parvenaient pas à tromper la vigilance de Henet. Vanasch s’interposait à la 28e sur un sleep de Russel. A la 32e, le Léopold allait doubler la mise grâce à une belle phase collective. Thiéry était à la base de l’action avec une longue passe lumineuse en direction de Zimmer. L’Ucclois débordait avant de passer à Degroote. Très inspiré aujourd’hui, il soulevait avant de smasher dans le but (2-1). Superbe! Le Léopold s’était montré le plus efficace devant en première période. « J’ai rêvé cette nuit que je marquais un but« , souriait Degroote à l’issue de la rencontre.

Dès la reprise, les deux équipes imposaient un rythme de jeu intense et les entrées de cercle étaient nombreuses de part et d’autre. L’un comme l’autre pouvait trouver le chemin du but. A la 44e, Russel s’offrait un beau solo le long de la ligne de fond. Vanasch plongeait à sa rencontre. Juste le temps pour le Néo-Zélandais de glisser la balle sous le gardien pour faire 3-1. Le Léopold venait à nouveau de faire preuve de beaucoup de sang-froid et d’inspiration devant le cercle. Tout l’inverse du Watducks. Malgré plusieurs balles chaudes, cela ne rentrait pas. Il restait alors un ultime quart temps aux Waterlootois pour faire leur retard. « Nous avons peut-être un peu trop reculé alors qu’il y avait des espaces devant« , soulignait Tom Degroote

Dès qu’ils le pouvaient, Dohmen&cie fonçaient à l’assaut du but ucclois. Tactique qui s’avérait payante à un quart d’heure du terme puisque le Wadu forçait un pc et tentait une phase, mal exécutée. Même Charlet se portait à l’attaque. et après un 1-2 avec Van Lierde, il centrait en retrait pour Dohmen. Le médian frappait au but et Louis Capelle déviait au fond (3-2). Les Waterlootois continuaient à pousser mais laissaient des espaces derrière. Degroote en profitait et tentait le lob devant Vanasch. La balle passait au-dessus de la cage. Il ne restait alors que cinq minutes à jouer. A la 67e, Mr.Buts importants surgissait alors pour égaliser! Pangrazio recevait dans le cercle largement à droite du goal. Il avait l’intelligence de centrer. Dohmen plongeait. Sa reprise en un temps était superbe. Tout le Watducks bondissait de joie!

L’égalisation avait le don de piquer le Léopold au vif. Russel trouvait le pc à une minute de la fin. Il était mal donné. Quelques instants plus tard, le coup de sifflet final retentissait pour mettre fin à une superbe demi-finale. Le suspense reste entier pour demain!

« Cela a été vraiment clé de rester patients et de ne pas trop trop se précipiter vers l’avant lors du dernier quart« , soulignait Dohmen. « Le Léopold s’est montré efficace en première période. Le fait de jouer à domicile avec beaucoup de supporters les a certainement aidés. A nous d’être plus intransigeants en défense« , concluait l’international belge tandis que Degroote se montrait confiant pour la manche retour. « Nous avons montré de bonnes choses aujourd’hui. Les goals qu’on prend, c’est sur des pertes de balle dans nos 25. Il ne faudra plus faire les mêmes erreurs. On repart de zéro demain« .

 

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.