Le Watducks remporte le titre indoor aux shoot-outs!

White Star-Watducks 2-2 (2-3 aux shoot-outs)

White Star : Petriaux, Renders, Ponthieu, Gucassoff, Vanhee, Delforge puis Truyens, Masso, Motte et Hussel.

Watducks : Watelet, Vouche, Perrocheau, Wagemans, Ronquetti, Haussener puis Comerma, de Mot et Gose.

Les arbitres : Bourg et Sergeant.

Les buts : 5’ Vorushylo (1-0), 13’ Raddoux (2-0), 13’ Wagemans (2-1), 33′ Perrocheau sur pc (2-2).

Largement dominatrices du championnat, les Everoises du White se présentaient logiquement comme les principales favorites à leur propre succession. Sur leur route vers le titre ? A nouveau le Watducks, vainqueur 6-0 de sa demi-finale face au Parc.

C’est donc en confiance que les Waterlootoises abordaient cette finale. Le White Star allait pourtant rapidement prendre l’avance. Vorushylo trouvait l’ouverture après cinq minutes de jeu (1-0). Raddoux doublait même la mise à la 8e au terme d’un beau mouvement collectif. Sans être largué dans le jeu, le Watducks connaissait déjà un retard de deux buts. Wagemans réduisait l’écart à la 13e (2-1). Malgré quelques occasions de part et d’autre, le score ne bougeait plus avant la pause.

La deuxième période s’avérait beaucoup plus fermée, aucune des deux équipes ne voulant trop se découvrir. Le Watducks dominait en termes de possession de balle mais sans pouvoir vraiment créer le danger. La tension montait au fur et à mesure que l’on se rapprochait du coup de sifflet final. Perrocheau égalisait à la 33e sur pc (2-2). La Waterlootoise explosait de joie! La fin de match était très équilibrée mais sans réelle occasion de but. Personne ne parvenait à inscrire le but de la victoire et le titre allait se décider aux shoot-outs!

Ronquetti inscrivait le premier shoot-out. Emma Ponthieu s’élançait ensuite et trompait la vigilance de Watelet (1-1). Perrocheau marquait sans problèmes sa tentative. Vorushylo faisait de même (2-2). Malgré la résistance de Petriaux, Vouche inscrivait le 3-2. Delforge plaçait à côté et toute l’équipe du Watducks se précipitait sur sa gardienne pour célébrer un titre inédit!

« Avant le match, on estimait nos chances à 50%. On s’était préparé à la possibilité que cela se termine aux shoots out. On avait notre plan» expliquait Quentin Van Lierde, le coach du Watducks, évidemment ravi de ce titre. « J’ai repris l’équipe une semaine avant le début du championnat. La T2 est arrivée à la mi-saison. Malgré l’excellente qualité du noyau, ce n’était pas les circonstances idéales. Mais on a entamé le playoff le couteau entre les dents car on voulait y croire. On a bien fait » souriait le coach.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.