Le White Star remporte le titre aux shoot-outs!

Léopold-White Star 4-4 (1-3 aux shoot-outs)

Léopold: Henet, Degroote, Forgues, Zimmer, Cuvelier, Baumgarten puis Englebert, Muschs, Dupont, Moreno et Henet.

White Star: Mittrota, Gucassoff, Rickli, Simar, A.Dykmans, G.Dykmans puis Van Bogaert, Neyts, De Geyter et Mathieu.

Les arbitres: Dooms et Pontus.

Cartes vertes: 12′ Cuvelier, 13′ Zimmer, 19′ G.Dykmans, 31′ Mittrota, 35′ Henet.

Les buts: 5′ Simar (0-1), 8′ Simar (0-2), 10′ Simar sur pc (0-3), 14′ Simar (0-4), 18′ Degroote sur stroke (1-4), 20′ Degroote sur stroke (2-4), 31′ Degroote sur pc (3-4), 39′ Baumgarten (4-4).

Si vous avez bien lu le détail des buts, vous aurez compris que Philippe Simar était l’homme de la première période. En un quart d’heure, il s’offrait quatre goals. Les deux premiers dans la lucarne, un pc dans le coin droit et un mouvement collectif qu’il a conclu. Si la première période était équilibrée, le White Star était bien plus efficace devant le but. Il fallait attendre le 4e pc ucclois pour que Zimmer ne force le stroke, la balle étant stoppée du corps devant le but. Degroote s’occupait de la transformation (1-4). Deux minutes plus tard, Cuvelier forçait également le stroke pour une faute similaire. Degroote marquait le 2-4 alors que le buzzer avait déjà retenti (2-4).

Les Ucclois poursuivaient sur leur lancée en deuxième période. Après quelques minutes d’offensives uccloises, le White Star contrait et forçait le pc. Degroote repoussait du stick. Les deux gardiens étaient à la parade jusqu’à ce que le Léo ne s’offre un double pc à dix minutes du terme. Mittrota prenait une verte, visiblement pour avoir conservé volontairement ses pieds en dehors du but. Brocorens montait à sa place et Van Bogaert en faisait les frais. Degroote plaçait dans le plafond du but (3-4). Le Léo poursuivait ses offensives tandis que le White Star tentait à tout prix de temporiser. Les dernières minutes de la rencontre étaient électriques! Simar touchait l’extérieur du poteau à une minute trente de la fin. Le Léo sortait son gardien dans la foulée. La tactique payait à une poignée de secondes du terme. Baumgarten marquait le 4-4 d’une jolie cuillère en revers. Mené 0-4, le Léopold venait de revenir à hauteur pour décider du titre aux shoot-outs!!

Simar était le premier à s’élancer. Henet commettait la faute. Stroke. Neyts transformait (0-1). Au tour de Degroote. Il tentait un tir direct. Brocorens stoppait (0-1). De Geyter était le deuxième Everois à s’élancer. Henet faisait un backstick. Stroke à nouveau. Il plaçait au même endroit pour faire 0-2. Le tireur suivant, Forgues tombait au contact du gardien. Les arbitres hésitaient avant de siffler stroke. Degroote était à la conclusion (1-2). Arnaud Dykmans se présentait ensuite face à Henet pour décider du titre. Il ne cédait pas sous la pression et marquait le shoot-out de la victoire!

Auteur d’une saison quasi parfaite, le White Star s’offre le titre de champion de Belgique au terme d’une finale haute en couleurs. Les Everois auront tenu le choc mentalement après avoir vu leur adversaire revenir à 4-4. Leur titre n’en est que plus beau!

 

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.