Les Belges corrigent l’Espagne et prennent la tête de la Pro League!

Belgique-Espagne 7-3

Belgique: Vanasch, A.Van Doren, Luypaert, De Sloover, Boccard, Denayer, Wegnez, Kina, Charlier, Dockier, Boon puis Hendrickx, Stockbroekx, Meurmans, De Kerpel, Plennevaux et Van Aubel.

Espagne: Cortes, Enrique, De Frutos, Romeu, Delas, Salles, Ruiz, Gonzalez, Quemada, Tarres puis Santana, Beltran, Sanchez, Rodriguez, Serrahima et Bolto.

Les arbitres: Blasch et Barstow.C

Les buts: 11′ Van Aubel (1-0), 14′ Boon (2-0), 16′ Van Aubel (3-0), 18′ Charlier (4-0), 20′ Boon (5-0), 27′ Denayer sur rebond de pc (6-0), 32′ Van Doren (7-0), 46′ Quemada sur pc (7-1), 56′ Gonzalez (7-2), 59′ Quemada (7-3).

Un quart d’heure après la victoire des Red Panthers, les Red Lions foulaient le terrain d’Uccle Sport, dont le stade était entièrement rempli de supporters ravis de retrouver leurs champions du monde à domicile!

Le speaker le rappelait d’ailleurs bruyamment juste avant les hymnes.

Bon… Comment faire? Si on devait résumer toutes les occasions belges de la première période, il faudrait écrire plusieurs articles tant les Lions ont dominé les deux premiers quarts. On se contentera de vous expliquer les buts. Les six premiers. Inscrits en 27 minutes. Après 11 minutes de jeu, Van Aubel réceptionne en bord de cercle. Il se retourne et tire instantanément. Son tir ne laisse aucune chance à Cortes (1-0). Trois minutes plus tard. Centre puissant de Denayer. Boon surgit. Au lieu de tenter le tip-in, il essaie un geste fou: un flat en un temps en plongeant. La balle file à toute vitesse au fond (2-0). Deux minutes plus tard. Nouveau centre de Denayer. Bondissant cette fois-ci. Cortes repousse. Van Aubel est au rebond. Petit jongle du magicien et il pousse au fond (3-0). Après 16 minutes.

18′. Stockbroekx s’offre un solo. La balle lui échappe dans le cercle. Il plonge et glisse la balle à Charlier. L’attaquant n’hésite pas et fusille le gardien. 4-0. Aie. 20′. De Kerpel centre. Boon tend son stick derrière Cortes. La balle claque sur la planche. 5-0. Il reste dix minutes à jouer dans la première période… Les Espagnols sont submergés. L’organisation et le press belge sont parfaits. 27′ enfin. Denayer est au rebond sur pc. Boccard pushe fort. L’Anversois dévie et la balle rentre lentement au fond. 6-0. La messe est dite. Les Red Lions régalent devant leur public. Ah oui, il reste une mi-temps à jouer.

Loic Van Doren prenait la place de Vanasch à la pause et ça donnait visiblement des idées à son frère Arthur. Le défenseur inscrivait le 7-0 à la 32′. On était presque triste pour les Espagnols, totalement dépassés par la puissance belge ce soir. Les Lions calmaient ensuite et prenaient le jeu à leur compte. Les Espagnols sortaient quelque peu la tête de l’eau mais sans réellement inquiéter les champions du monde. Beltran était à la déviation à la 41′. Loic Van Doren veillait au grain.

Dès l’entame du dernier quart, Quemada alertait Loic Van Doren qui sortait du gant. Les Espagnols s’offraient un pc dans la foulée. Quemada sleepait au fond, dans le coin droit du but(7-1). Si les troupes de Soyez sauvaient l’honneur, ça avait le don de vexer leur adversaire qui repartait à l’assaut du but. Les Lions avaient moins de réussite mais leurs intentions étaient toutes aussi offensives. En fin de match, Gonzalez, sur une de ses rares touches de balle, surprenait tout le monde en glissant sous le stick de Loic Van Doren (7-2). Malgré encore l’un ou l’autre centre belge, nos champions du monde ne trouvaient plus le chemin des buts. Quemada trouvait le goal à trente secondes de la fin (7-3).

Pour leur première à domicile depuis le sacre mondial, les Red Lions auront régalé leurs supporters. Un moment de grâce d’une mi-temps pour s’offrir les trois points et la première place de la Pro League!

Bertrand Lodewyckx

Photo: FIH (archive)

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.