Les Indoor Red Lions et le public au Top, le Danemark et l’Allemagne font un flop

Le weekend a été tellement riche en émotions et l’histoire tellement belle qu’il y aura exceptionnellement un Top 5 au lieu d’un Top 3.

Top 5

  1. Les Indoor Red Lions. Comment n’auraient-ils pas pu être à la première place de ce Top consacré à l’Euro en salle masculin ? Leur accession en finale est historique, mais c’est surtout leurs parcours qui l’est. Invaincus de toute la compétition, les Belges ont offert un récital face à la Pologne et démontré une volonté et une envie sans failles lors de plusieurs situations difficiles. Ces Indoor Red Lions-là nous ont fait rêver le temps d’un long weekend.
  2. Le public. Si les tribunes n’étaient pas fort remplies lors des deux premiers jours du tournoi, le stade était plein pour la finale des Belges. Les supporters ont pleinement fait leur travail en encourageant bruyamment leur équipe. Une ambiance mémorable dans cette Lotto Arena survoltée !
  3. Mélange d’expérience et de jeunesse. Tom Degroote l’expliquait à l’issue de la finale, les Indoor Red Lions comportent un subtil mélange d’expérience et de jeunesse, de maîtrise et de fougue. Contre l’Autriche en finale, les deux équipes (la jeune et l’expérimentée) ont fait leur part du travail aux bons moments.
  4. l’Autriche. Les champions d’Europe sont passés tout près de la défaite deux fois de suite. Samedi, ils ont arraché la victoire face à l’Allemagne après une interminable séance de shoot-outs. Les Autrichiens ont dû également passer par une séance de shoot-out pour s’offrir la médaille d’or. S’ils n’étaient donc pas largement supérieurs lors de cette Euro, Stanzl&cie ont pourtant amplement mérité leur titre. Une équipe séduisante qui a proposé un jeu offensif.
  5. L’organisation. Un Euro de hockey en salle, organisé par la 16e nation mondiale et montante en division A européenne, et en plus à la Lotto Arena d’Anvers, c’était un pari plutôt risqué. L’indoor, plutôt suivi par un public bruxellois et wallon, s’est déplacé en Flandre le temps d’un weekend. Et tout a été préparé de main de maître par la Fédération pour en faire une belle fête. Un pari réussi !

Flop 3

  1. Le Danemark. Zéro point et onze buts marqués pour quarante-six encaissés, les Danois n’ont absolument pas fait le poids et n’ont jamais inquiété leurs adversaires.
  2. Encore une médaille d’argent. L’histoire n’est absolument pas la même. Les Indoor Red Lions venaient d’être promus dans l’élite européenne du hockey en salle. Ils venaient dans l’inconnu et ont surpris tout le monde de la plus belle des manières. Mais l’histoire se répète. La Belgique repart à nouveau avec une médaille d’argent. Encore plus frustrante quand on la perd aux shoot-outs contre un adversaire pas spécialement plus fort. Frustrant une fois de plus.
  3. L’Allemagne. Les Allemands étaient les grandissimes favoris de la compétition. Même avec une équipe rajeunie emmenée par la légende Moritz Furste, l’Allemagne se devait de gagner l’Euro. Et ils n’ont ramené qu’une maigre médaille de bronze, après avoir été inquiété par la Pologne lors de la petite finale. En dix-huit éditions, les Allemands ont fait une fois moins bien que cette troisième place. En 2010 à Almere, ils avaient terminé cinquièmes.
Bertrand Lodewyckx

Une réflexion sur “Les Indoor Red Lions et le public au Top, le Danemark et l’Allemagne font un flop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.