Les Pays-Bas privent les Young Red Lions du titre européen

Pays-Bas-Belgique 2-2 (5-3 aux shoot-outs)

Belgique : Masset, Lambeau, Van Bockrijck, Poncelet, Leclef, Kina, Delavignette, Lemaire, Sidler, Raes, Stockbroekx puis Lootens, Loots, Van der Putten, Capelle, Willems et Verhoeven.

Les buts : 7’ Schoenaker (1-0), 8’ Lemaire sur stroke (1-1), 34’ Burkhardt sur pc (2-1).

Après un brillant parcours qui les avaient menés jusqu’à la finale, les Young Red Lions avait un dernier obstacle à franchir pour pouvoir soulever le trophée européen. Comme les Red Lions, les Belges avaient à faire aux Hollandais en finale.

Dès le début de la rencontre, les débats étaient très équilibrés et les deux équipes se montraient prudentes sans jeter toutes leurs forces dans la bataille. Quasiment sur leur première occasion, les Pays-Bas prenaient l’avance au score lorsque Schoenaker tirait entre les jambes de Masset (1-0). La réaction belge était immédiate et Alexis Lemaire transformait son deuxième stroke en deux jours. Son envoie dans la lucarne était imparable (1-1). Le reste du premier quart était disputé et Sidler puis Capelle butaient sur le dernier rempart adverse.

Le deuxième acte accouchait du même scénario avec un niveau de jeu très homogène. Malgré un pc de part et d’autre, aucune des deux équipes ne prenait l’avance à la pause et les deux équipes rentraient au vestiaire sur ce score de 1-1 tout à fait logique.

Les Pays-Bas remontaient sur le terrain avec un peu plus d’envie que les Young Red Lions et prenaient petit à petit le match en main. A force de pousser, ils s’offraient un pc à la 34e. Le sleep de Burkhardt, pourtant mal placé, passait sous le bras de Masset (2-1). Les Belges tardaient à répondre et il fallait attendre la fin du 3e acte pour voir la première véritable occasion belge de la 2e mi-temps. Raes recevait dans le cercle mais le retour défensif des Pays-Bas était parfait.

Le dernier acte voyait les Young Red Lions montrer un peu plus d’intentions offensives. Raes était d’ailleurs à quelques centimètres de l’égalisation à onze minutes du terme. Son flat puissant filait tout droit dans le coin du but mais le gardien hollandais repoussait d’un superbe arrêt. Sur le rebond, le tir de Lambeau était plus facilement stoppé par le dernier rempart. Il n’y avait plus rien à signaler jusqu’à la 55e. Jeroen Baart décidait alors de sortir son gardien. La tactique s’avérait rapidement payante puisqu’après un centre puissant de Poncelet, Sidler récupérait et glissait la balle sous le gardien. Stockbroekx était au bon endroit pour pousser au fond et égaliser (2-2).  Le score ne bougeait plus jusqu’au coup de sifflet final et il fallait alors procéder à une séance de shoot-outs.

Jeroen Baart alignait Benjamin Pierre au fond des buts. Le premier shoot-out était facilement marqué par l’attaquant hollandais. Stockbroekx s’occupait d’égaliser (1-1). Benjamin Pierre se faisait ensuite surprendre entre ses jambes avant que Raes ne tire à côté du but (2-1). Le gardien belge encaissait tous les autres shoot-outs tandis que Lemaire Nicolas Poncelet maintenaient le suspense jusqu’à la cinquième tentative hollandaise. L’attaquant ne tremblait pas devant Benjamin Pierre et offrait le titre européen aux Pays-Bas.

En deux semaines, les Hollandais auront privé la Belgique de trois titres …. Les Young Red Panthers auront l’occasion de briser le mauvais sort ce soir à 20h.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.