Les Red Lions arrachent le nul en toute fin de partie face à l’Inde…

Inde-Belgique  1-1

Les buts: 10′ Harmanpreet sur pc (1-0), 58′ Luypaert sur pc (1-1)

Pour leur quatrième rencontre du Champion’s Trophy, les Red Lions affrontaient une Inde plutôt en forme depuis le début de la compétition. Tout l’inverse de Belges peu inspirés et pour qui rien ne tourne depuis plusieurs jours.

La Belgique était la première à s’offrir une occasion de but. Mais le sleep de Luypaert sur pc était repoussé, tout comme le rebond tenté par Dohmen. Si le début de rencontre était belge avec un press efficace, Mandeep trouvait le poteau à la 7e. Après un premier avertissement et un appel à la vidéo confirmé pour les Belges, Harmanpreet trouvait la faille sur pc. Son sleep passait sous le stick de Vanasch avant de filer au fond (1-0). Briels sortait en sang à la 11e, à cause d’un mouvement de stick indien trop haut sur un shot vers le centre.

Même s’il était plus animé, le deuxième quart se résumait à un duel de pc. L’Inde menait 3-2 à cet exercice sans qu’aucune nation ne puisse marquer. Pendant une période, les Red Lions étaient trop facilement prenables en défenses tandis que l’Inde, à l’instar de l’Argentine, se repliait très vite pour ne laisser aucun espace aux Belges.

Comme lors du début de la rencontre, les Belges entamaient parfaitement la seconde période. Malgré trois pc et des tentatives intéressantes de Dockier puis de Briels, le score ne bougeait. Les Indiens prenaient ensuite le jeu à leur compte. Par deux fois, Mandeep était tout proche d’enfoncer le clou. Il déviait d’abord juste à côté avant de voir son but annulé à cause d’un coup de stick fautif.

L’entame du dernier acte était peut-être la meilleure du match pour la Belgique. A la 47e, Dohmen était tout proche de l’égalisation mais le gardien indien sortait un superbe arrêt. Deux minutes plus tard, Briels forçait le 7e pc belge. Il n’était toujours pas concluant, tout comme le suivant quelques instants plus tard. La domination des Red Lions était totale lors de ce 4e quart. Arthur Van Doren restait, quant à lui, intraitable en défense. Hendrickx concédait néanmoins un pc à six minutes du terme. Le sleep indien était dévié et percutait l’arbitre de plein fouet. McLeod décidait de sortir le gardien dans la foulée. Boon trouvait le 9e pc belge alors qu’il restait un peu plus de cinq minutes à jouer. Srijeesh était à nouveau intraitable sur le sleep de Boon. Dohmen trouvait le poteau quelques secondes plus tard. Rien ne souriait décidément aux Red Lions, qui continuaient à assiéger le cercle indien. A moins de deux minutes du terme, le 10e pc belge de la partie. Luypaert égalisait enfin d’un sleep puissant à plat. Le défenseur laissait exploser sa joie!  A trente secondes du terme, Gougard forçait un nouveau pc. Srijeesh repoussait.

Trop de déchets techniques, cruel manque d’inspiration et malchance, le dernier Champion’s Trophy ne réussit pas beaucoup aux Red Lions malgré ce nouveau point acquis. Les Belges restent derniers de la poule à égalité avec le Pakistan, qu’ils affronteront demain.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.