Les Red Lions partagent l’enjeu puis l’emportent aux shoot-outs face à la Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande-Belgique 4-4 (2-4 aux SO)

Belgique: L. Van Doren, A.Van Doren, Luypaert, Boccard, Poncelet, De Sloover, Wegnez, Denayer, Van Aubel, Boon, Briels puis Hendrickx, Kina, Plennevaux, Meurmans, Charlier et Dockier.

Les arbitres: Kearns et Monte de Oca.

Cartes vertes: 24′ Miskimmin, 24′ Charlier, 57′ Thomas.

Les buts: 17′ Inglis sur stroke (1-0), 18′ Charlier (1-1), 27′ Plennevaux (1-2), 35′ Sarikaya (2-2), 37′ A.Van Doren (2-3), 45′ Charlier (2-4), 51′ Woods sur pc (3-4), 52′ Jenness (4-4).

Shoot-outs: Van Aubel (0-1), Inglis (0-1), Denayer (0-2), Tarrant (1-2), Wegnez (1-3), Jenness (2-3), De Sloover (2-4), Thomas (2-4).

Un peu moins de deux semaines après l’entame difficile face à l’Espagne, les Belges étaient à l’autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande pour affronter les Kiwis. Entre temps, les Lions avaient eu le temps de convaincre en l’emportant en Argentine. Huitième nation mondiale, la Nouvelle-Zélande se présentait comme un adversaire coriace mais largement abordable pour les numéros un mondiaux. Il s’agissait également d’un match spécial pour Shane McLeod, le coach néo-zélandais des Red Lions.

Première surprise, Loic Van Doren se plaçait entre les poteaux à la place de Vanasch. L’entame de match des Lions était quasi parfaite avec de nombreuses occasions signées Briels, Charlier et Plennevaux. La conclusion n’était malheureusement pas au rendez-vous. Si le premier quart était largement dominé par les Belges, les Néo-Zélandais allaient directement prendre l’avance dès le début du 2e acte. Jenness se retrouvait seul devant Loic Van Doren, qui s’interposait. Le stick de l’attaquant se coinçait malencontreusement dans le sabot du gardien belge. L’arbitre sifflait étrangement stroke… Inglis ouvrait le score (1-0). Les Lions, dominateurs depuis la première seconde, poursuivaient leur travail de sape. Charlier égalisait à la 18e d’une subtile déviation devant le gardien (1-1). Neuf minutes plus tard, Hendrickx envoyait une balle puissante vers le cercle. Elle était déviée en l’air par un défenseur avant qu’un autre néo-zélandais ne repousse en l’air. Plennevaux était au bon endroit pour reprendre et pousser au fond (1-2). Malgré un pc néo-zélandais en fin de première période, le score ne bougeait plus et les Belges repartaient au vestiaire avec une avance tout à fait méritée.

La reprise était à nouveau à l’avantage des locaux. A la 35e, Sarikaya recevait dans le cercle et décochait une fusée en revers. Son tir était imparable et filait dans le plafond du but (2-2). Mais une fois de plus, les Red Lions ripostaient directement. Plennevaux tentait d’abord en revers mais le gardien sortait un bel arrêt du gant. Quelques instants plus tard, l’attaquant remettait vers le but. Un défenseur repoussait sans regarder. Van Doren était au bon endroit et poussait au fond pour faire 2-3. Denayer loupait le 2-4 à la 43e sur un centre de Briels.

Les Belges prenaient le meilleur des départs lors du dernier acte. Denayer, en bord de cercle, remettait intelligemment à Charlier. L’attaquant reprenait en un temps pour envoyer une frappe puissante dans la lucarne du but (2-4). Inglis forçait le pc à dix minutes du terme. Après deux phases manquées, Woods trouvait l’ouverture entre le gardien et le défenseur posté sur la ligne (3-4). Sur la remise en jeu, Arthur Van Doren  manquait son contrôle. Jenness surgissait et se présentait seul devant Loic Van Doren. Il ne se loupait pas cette fois-ci et égalisait (4-4). Les deux équipes s’offraient un pc mais aucune des phases ne trouvait le chemin des filets. A la 58e, les Belges perdaient leur appel à la vidéo. Le score restait figé à 4-4 jusqu’au coup de sifflet final.
Comme face à l’Espagne, les Lions venaient de laisser filer la victoire et se voyaient obligés de disputer des shoot-outs.

La séance était finalement remportée par les Lions après un sans-faute belge. Le dernier néo-zélandais, Thomas marquait sa tentative. Vanasch faisait appel à la vidéo pour un backstick qui était flagrant sur les images. Les Lions l’emportaient 2-4 mais repartent avec deux points, suite au partage à l’issue du temps réglementaire.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.