Lions et Britanniques se neutralisent avant les quarts

Red Lions-Grande Bretagne 2-2

Les arbitres: Taylor et Vazquez.

Cartes vertes: /

Les buts: 17′ Shipperley (0-1), 37′ Boon sur pc (1-1), 38′ Ansell (1-2), 42′ Briels (2-2).

Le résumé:

Il n’y avait pas grand-chose à signaler lors de la première période, dominée par les Britanniques. Le premier quart était fermé et il fallait attendre le deuxième acte pour assister au premier but. Les Britanniques combinaient rapidement dans le cercle belge avant de centrer vers Shipperley. L’attaquant, pas assez tenu, déviait en un temps au fond (0-1). Les Lions ripostaient avec un double pc dans la foulée. Sans Hendrickx et Boon sur le terrain, Luypaert se chargeait de tirer. Sans pouvoir marquer. A la 18′, Griffiths s’infiltrait dans le cercle et tentait de tirer. Hendrickx s’interposait mais la fin du geste du Britannique faisait en sorte que son stick allait violemment percuter le visage d’Hendrickx, qui sortait du terrain en sang et visiblement fort touché. A la 20′, la Grande-Bretagne perdait son appel vidéo sur ce qui nous semblait bel et bien un léger backstick belge. Déterminant pour l’action britannique à la 25′. La balle traversait la ligne du but de Vanasch mais l’arbitre ne sifflait pas goal. Ward&cie avaient beau protester, le 2e but britannique n’était pas validé….

Le match allait se décanter lors du 3e acte. Ward était tout près du 0-2 à la 31′ mais son envoi passait à côté. Boon égalisait sur pc à la 35′ (1-1). Les Britanniques allaient néanmoins tout de suite reprendre l’avance sur une action signée Ward et conclue par Ansell (1-2). Vexés, les Lions reprenaient le jeu en main en construisant patiemment. De Sloover provoquait le pc à la 42′. Le sleep de Luypaert était repoussé. Long rapidement joué. Dockier centrait pour Briels, parfaitement placé pour dévier au fond (2-2). Les Belges se rassuraient avant d’entamer le dernier quart. La tendance se confirmait avec deux centres dangereux signés Kina. Privés de Wegnez (possible gêne ou blessure) et d’Hendrickx (blessé au visage), les Lions conservaient la balle sans précipiter vers l’avant.

La fin de match était plutôt spéciale avec des Belges qui faisaient tourner sans qu’ils ne soient pressés. En cas de défaite, les Britanniques joueraient l’Australie et ne voulaient donc pas risquer de prendre un but. Pendant plus de cinq minutes, il ne se passait absolument rien et les deux équipes se quittaient dos-à-dos avant d’aborder les quarts.

Pour rappel, les Lions joueront contre l’Espagne dimanche en quart de finale.

Je découvre le magazine Tip-in

La stat du match:

5’07 ». Incroyable fin de match. Le résultat arrangeant les deux équipes, les Lions ont fait tourner derrière pendant plus de cinq minutes jusqu’au coup de sifflet final, sans aucune pression britannique.

L’homme du match:

Arthur de Sloover. Son match n’a pas été parfait mais il apporte de plus en plus offensivement. Le défenseur anversois a réalisé une excellente phase de poule.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir le magazine ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.