Menée de trois buts, l’Espagne arrache le match nul puis s’impose aux shoot-outs face aux Pays-Bas

Espagne-Pays-Bas  3-3 (2-1 aux SO)

Les buts: 12′ Brinkman (0-1), 14′ Pruijser (0-2), 38′ Galema (0-3), 43′ Quemada (1-3), 51′ Beltran (2-3), 60′ Serrahima sur pc (3-3).

Après la double confrontation (dames et messieurs) de ce vendredi matin, la Pro League poursuivait son cours aujourd’hui avec un duel entre l’Espagne et les Pays-Bas. Vice champions en titre, les Néerlandais se présentaient à Valence comme les favoris de la rencontre malgré un noyau fort différent de celui de la Coupe du Monde.
Le premier acte était très rythmé avec un press très haut des Pays-Bas. La première occasion franche venait des Espagnols mais ils ne parvenaient pas à conclure alors qu’il ne fallait presque plus que pousser la balle au fond. A la 12′, Pieters envoyait un flat puissant en direction du but. Cortes était à la parade mais Brinkman surgissait au rebond pour pousser au fond des filets (0-1). Deux minutes plus tard, Pruijser profitait d’un cafouillage dans le cercle pour inscrire le 0-2 d’un petit revers bien placé. Sans être ridicules, les Espagnols étaient dans les cordes et subissaient la pression intense de leur adversaire.

Le deuxième acte voyait les locaux reprendre quelque peu la main sur le jeu. Les quelques occasions espagnols redonnaient certainement confiance aux troupes de Fred Soyez mais la conclusion n’était pas au rendez-vous. Les Pays-Bas repartaient au vestiaire avec une avance de deux buts.

Après deux pc sauvés sur la ligne, les hommes de Caldas trouvaient le 0-3. La longue passe de Balk dans le cercle était parfaite. La déviation de Galema était magnifique. L’attaquant plongeait sur ses genoux. Son tip-in était imparable (0-3). Sur la remise en jeu, Lleonart tirait sur le poteau. L’Espagne était entreprenante mais manquait de chance. Ils étaient finalement récompensés en toute fin du 3e quart temps lorsque Quemada réduisait l’écart (1-3).

Les Espagnols poursuivaient sur leur lancée mais sans parvenir à réellement créer le danger. Il fallait un éclair de génie du duo Romeu-Beltran pour voir les locaux revenir à 2-3. Le défenseur décochait un shot revers parfaitement calibré pour Beltran qui plongeait et déviait du bout du stick. La balle filait à toute vitesse dans le plafond du but (2-3). Les Espagnols poussaient pour revenir avant la fin du temps réglementaire. Ils forçaient le pc à quatre secondes du terme. Quemada sleepait et la balle était touchée du pied par Baart. Pc à nouveau. Après une phase confuse, l’arbitre sifflait un 3e pc. Il était mal donné mais Serrahima frappait vers le but. Pieters déviait dans son propre but. Pour la deuxième fois en trois matchs, l’Espagne parvenait à égaliser sur le buzzer!

La séance de shoot-outs était remportée par les Espagnols, Romeu inscrivant le but du point supplémentaire!

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.