« Nous avons encore gardé certaines tactiques pour nous »

Les Red Lions ont achevé hier la phase classique de la Pro League par une belle victoire contre l’Argentine. De quoi terminer sur une note positive avant la Final 4. Voici les réactions de Félix Denayer et de Cédric Charlier.

Félix Denayer:  » C’était un bon match pour nous mettre en confiance en vue du Final 4. On savait que ça allait être une rencontre qu’il fallait aborder le couteau entre les dents et c’est ce qu’on a fait. Contre l’Australie, nous avions eu un relâchement en première période. Ici, on voulait montrer qu’on est capable de bien entamer un match. Nous avons bien maîtrisé la rencontre même si la balle partait un peu dans tous les sens à la fin. En même temps, c’est un peu normal, nous étions qualifiés pour le Final 4, le score était acquis et ça a donc été un peu plus freestyle.

En gros, je pense qu’on fait une bonne campagne. On avait mal commencé contre l’Espagne et puis on a perdu des points contre la Nouvelle-Zélande, là-bas. Contre la Hollande, c’est un peu dommage de ne prendre aucun point. Il n’y a pas de regrets dans le jeu mais c’est le résultat qui compte. Les jeunes s’intègrent super bien et commencent même à faire la différence. Notre collectif s’améliore. D’ici vendredi, ça sera du repos, mental notamment, pour avoir faim de jouer au hockey lors des deux derniers matchs. Ce seront les détails qui feront la différence et nous avons eu le luxe de garder certaines tactiques pour nous donc ça sera intéressant de pouvoir les mettre en place« .

Cédric Charlier:  » Nous avions à cœur de rectifier le tir par rapport à l’Australie. Nous avons mis plus d’envie et d’énergie. Sur les deux dernières semaines, on fait preuve un peu d’inconsistance dans l’énergie qu’on met. Le jeu est en place. Nous avions été surpris par le niveau de jeu des Australiens et on ne le sera plus la semaine prochaine. Par contre, en termes d’équipe, de comment on est capable de faire tourner la balle, d’en récupérer sur press, de se créer des occasions, je pense qu’on est la meilleure équipe. On arrivera avec l’ambition de remporter le tournoi même si on sait que ça sera difficile.

Toutes nos victoires l’ont été je crois avec deux, trois goals d’écart. Par contre les rencontres où on a un peu plus de mal, on ne marque pas beaucoup et ça se transforme en résultat négatif. Il faudra voir comment on peut, à certains moments où ça se passe moins bien en match, créer la révolte ensemble et faire prendre la sauce. Le match contre l’Australie est un bon exemple de ce que nous n’avons pas réussi à faire. On doit encore pouvoir un peu plus faire le dos rond dans nos temps faibles et vraiment tirer parti de nos temps forts. Les matchs de haut niveau se jouent sur des détails et les équipes qui sont capables de gérer les moments d’une rencontre font la différence.

A la Coupe du Monde, on a vu qu’une grosse grosse défense est très importante et ça a été notre force lors de ce tournoi. Il faudra réitérer ces performances vendredi et dimanche. Pour moi, les compteurs sont remis à zéro avant de jouer les Pays-Bas. Nos défaites contre eux sont forcées dans les chiffres. Chez eux, on a été meilleurs dans tous les compartiments du jeu. Ils ont une très belle équipe, ça sera un match très compliqué mais on a les qualités pour aller chercher la victoire ».

Bertrand Lodewyckx

Photo: Jean-Louis Goethals

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.