Play-offs, play-downs: stop ou encore?

En voilà un bon titre racoleur. Il faut bien vendre son produit.

S’il est encore certainement trop tôt pour tirer des conclusions sur la nouvelle formule du championnat, se poser des questions semble légitime au vu de ce qu’il s’est passé hier et la semaine passée. Alors oui, ça aurait pu tourner tout à fait autrement et personne n’aurait rien dit. C’est vrai. Mais ça ne s’est pas passé comme ça.

Pour ceux qui se demandent toujours de quoi on parle, voici les faits. Honneur aux dames, comme d’habitude. Les play-downs respectent plus ou moins ce qui s’est déroulé pendant la saison régulière. Le Léopold et le White Star sont devant les deux équipes qui ont terminé dernières de leur poule respective. Par contre, les quarts de finale ont réserve d’énormes surprises. Le Watducks et la Gantoise, deux grands candidats au titre, ont été éliminés respectivement face au Racing (3e de sa poule) et face à l’Antwerp (4e de sa poule). Les Gantoises n’ont même pas perdu un seul match de leur saison et ne feront pas partie du Top 4… Le Watducks a également perdu aux shoot-outs. Tout le crédit revient évidemment aux équipes qui les ont battues. Mais quand on observe les demi-finales, ce sont les 3èmes, 4èmes, 5èmes et 6èmes qui se retrouvent dans le dernier carré.

En messieurs, les play-downs ont accouché d’une énorme surprise: l’Antwerp. Les Anversois n’avaient pris que deux points en 16 matchs. Ils trônent désormais en tête de ce mini-championnat avec dix points. Pour le reste, la logique est relativement respectée si ce n’est que le White Star avait pris six points lors de la saison régulière et n’en a toujours pas actuellement.

Ce sont surtout les play-offs qui posent question. Le Racing n’aura perdu qu’un match sur sa saison. Celui d’hier, avant de s’incliner aux shoot-outs. Des efforts de toute une saison anéantis en une rencontre… Le Watducks était l’équipe avec le plus de points à l’issue de la saison régulière. Les Waterlootois ne feront pas partie du dernier carré. Des efforts de toute une saison anéantis en une rencontre… Mercredi, ce seront les 6èmes et 8èmes (Beerschot et Héraklès) et les 4èmes et 7èmes (Léopold et Dragons) qui s’affronteront en demis…

Les play-offs et play-downs ont le grand avantage de créer des matchs à enjeux quand parfois, la fin de saison était inintéressante. Cela ramène beaucoup de supporters au bord des terrains et ajoute pas mal de suspense. Le hockey en a besoin pour attirer du monde et intéresser les médias. Mais peut-être faudrait-il réfléchir à améliorer la formule?

Si on ne veut absolument pas minimiser les efforts et les performances de tous les qualifiés pour le dernier carré, force est de constater qu’on a presque joué une saison pour rien. Jouer le retour à domicile semble maigre comme avantage pour ceux qui ont terminé aux meilleures places. Faudrait-il créer un mini-championnat avec les six meilleures équipes et un autre mini-championnat avec les six moins bonnes équipes? Tout de même faire des demi-finales et finales pour les quatre meilleures équipes du mini-championnat du Top? Reprendre l’ancienne formule? Changer le système de comptage des goals en valorisant les buts à l’extérieur? Ne plus le prendre en compte et ne fonctionner qu’en termes de victoires?

Autant de questions qu’on est en droit de se poser. Pas pour à nouveau tout chambouler. Mais bien pour faire évoluer notre championnat dans le bon sens et valoriser la saison régulière.

Bertrand Lodewyckx

Photo: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Une réflexion sur “Play-offs, play-downs: stop ou encore?

  1. Agree with article – Same with Play Down Teams … I believe the Top 2 for Division 1 should be involved rather then 4 DH teams … They need to earn there place to be among the DH the next season by beating DH teams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.