Premier tour de chauffe à Anderlecht

Hier, l’Amicale Anderlecht célébrait l’inauguration de sa salle éphémère lors d’un match amical entre le White Star et le club visité. Comme l’année passée, le matricule anderlechtois a fait preuve d’initiative pour l’indoor. En plus de la surface de jeu, un bar permet d’accueillir les supporters, venus nombreux hier. Et le froid qui aurait pu causer quelques remarquer n’était pas au rendez-vous.

En plus de l’ambiance qui régnait sous le chapiteau,  les spectateurs ont pu assister à une rencontre spectaculaire même si parfois brouillonne. Le White Star, avec Andrin Rickli et coaché par Jean-Louis Ponthieu, partait avec les faveurs des pronostics. La tendance mettait pourtant du temps à se dessiner. Il fallait attendre le score de 2-2 pour voir les Everois se détacher avant la pause (2-5).

La deuxième période voyait même le White accroître le score jusqu’à 3-8, sans que l’Amicale ne soit ridicule. Les Anderlechtois profitaient ensuite de la tactique mise en place par le coach adverse. Il décidait de faire sortir son gardien pour apporter le surnombre dans le jeu et ainsi tester une nouvelle tactique. Celle-ci ne s’avéra pas franchement payante puisque les locaux remontaient jusqu’à 7-8 avant de même égaliser et ainsi sceller le score (8-8).

S’il n’y a pas beaucoup de leçons à tirer de ce premier affrontement amical, il aura permis à de nombreux spectateurs de retrouver l’indoor avant la première journée de championnat. Le tout dans une atmosphère chaleureuse. Un bon premier tour de chauffe.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.