« Rapidement retrouver notre meilleur niveau »

A la veille de sa demi-finale contre Rotterdam, Manu Stockbroekx, l’un des piliers essentiels de la défense de Bloemendaal, est rapidement revenu sur sa fin de saison décevante et sur le choc qui l’attend dans le Final 4 européen. Interview.

La saison vient de se terminer aux Pays-Bas…par la déception de ne pas être en EHL la saison prochaine. Vous aviez terminé deuxièmes, que s’est-il passé pendant les demi-finales puis les petites finales ?

Nous avions remporté la première manche aux shoot-outs et on menait 2-0 contre Amsterdam au retour. On a eu les occasions pour marquer le 3-0, dont sept pc. Nous n’avons pas réussi à tuer le match et eux marquent quand on leur laisse un peu le jeu. Leur goal tombe un peu de nulle part et ça leur donne beaucoup d’espoir et de combativité. Ils égalisent puis gagnent aux shoot-outs.  Ça a été vraiment une grosse déception pour nous et ça nous a cassés mentalement. Nous n’avons pas su nous relever après pour aller chercher le dernier ticket européen. C’est vraiment une énorme déception.

Surtout que vous aviez disputé une très belle saison…

Oui clairement. Nous développions un très beau jeu offensif en encaissant très peu. En demi-finales, sur les trois matchs, on prend environ dix goals, soit la moitié de ce qu’on a encaissé sur toute la saison. C’est beaucoup trop. On en a parlé en équipe; la pression du club et qu’on s’est mise a pesé sur nos épaules. Cela fait huit ans qu’on n’a pas remporté le titre et nous n’avons pas su bien gérer cette pression.

C’est difficile de s’y remettre directement ou vous arrivez justement plus motivés que jamais à l’idée de gagner l’EHL, à domicile ?

Il y a beaucoup d’internationaux très expérimentés  qui parviennent à faire le switch rapidement pour se focaliser sur un nouvel objectif donc la transition n’est pas trop difficile. Le staff et le club sont là aussi pour bien nous encadrer et on va parvenir à transformer cette déception en motivation. Gagner l’EHL, c’est un super beau défi.

Quelles seront les clés de cette demi-finale européenne contre Rotterdam ?

Nous avons gagné et fait un match nul contre eux pendant la saison. C’est donc une équipe très forte avec les Hertzberger, Van Ass, Catlin et plein de jeunes talents. Nous devons avoir beaucoup de respect pour eux et jouer à notre meilleur niveau est un minimum. Il faudra bien contenir leurs joueurs clés et concrétiser nos occasions, ce que nous n’avons pas réussi à faire lors des playoffs du championnat. Il faut rapidement retrouver notre meilleur niveau.

Plus personnellement, tu joues cette saison à la place de libéro, c’est quelque chose dont tu avais besoin pour passer une nouvelle étape dans ta carrière ?

C’est une très chouette évolution, j’ai pris plus de responsabilités défensivement et offensivement et ça me plait beaucoup. On se sent forcément plus responsable lorsqu’on gagne mais aussi quand on perd. Il faut savoir gérer cela et c’est une bonne chose pour continuer à grandir en tant que joueur.

Bertrand Lodewyckx

Photo:  World Sport Pics Frank Uijlenbroek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.