Regards croisés: Emilie Sinia-Ambre Ballenghien

Lorsqu’elle a fait ses débuts en équipe nationale, Emilie Sinia avait 18 ans. In da Club de 50 Cent était au top des charts et Ambre Ballenghien n’avait que 2 ans. Elles jouent depuis un an ensemble en Red Panthers et depuis le début de la saison à la Gantoise. It’s a match !

Tant qu’à mentionner du rap dans l’intro de l’article, autant poursuivre sur ce genre musical adoré par la jeune Ambre. Un peu moins par la plus expérimentée (on n’a pas dit âgée) des Panthers. « Ambre a eu ses deux premières sélections en 2017. Et tout de suite, on nous met ensemble dans la même chambre lors d’un tournoi amical en Allemagne », se souvient Emilie Sinia. « On ne se connaissait pas du tout et elle devait probablement râler d’être avec la vieille bique de l’équipe. Et moi je devais me taper une jeune de 16 ans qui foutait du rap le matin ». Ambre éclate de rire. Le ton est donné. L’interview risque d’être animée.

« C’est surtout lors d’un stage aux USA avant la Pro League qu’on a appris à se connaître un peu même si je restais plus souvent avec les jeunes », embraye la plus jeune des Panthers. Avant qu’Émilie ne poursuive. « Elle a aussi fait le voyage aux USA pour les matchs de Pro League. Progressivement, on s’est rendues compte qu’on avait le même type d’humour. Ambre adore toutes mes histoires avec l’équipe nationale », rigole-t-elle. « Au fur et à mesure, elle se rapprochait à table. Elle est très bon public. C’est vrai que notre amitié entre la plus jeune et la plus âgée n’est pas forcément celle à laquelle on penserait directement. Mais c’est ça qui est chouette en équipe nationale. Et j’aime bien sa mentalité et sa soif d’apprendre ». Leur histoire démarre donc avec les Red Panthers. Et elle se poursuit depuis septembre à la Gantoise, où les deux joueuses évoluent désormais. « On fait la route ensemble », sourit Ambre.

Les deux attaquantes ont pas moins de 16 ans d’écart. Avec un peu de précocité, Emilie Sinia aurait très bien pu être la maman d’Ambre. Ce n’est pourtant pas spécialement une relation mère-fille qui caractérise leur amitié. « Parfois, on se demande qui est l’enfant» se marre la plus jeune. « On est d’ailleurs allées à Walibi ensemble avec une de mes amies, de mon âge.Je lui ai dit qu’Émilie était plus vieille, mais très drôle »

…..


Pour continuer à l’article cet article, rendez-vous ce vendredi dans votre espace abonnés après vous être connecté.

Pas encore abonné? Vous voulez lire le meilleur du hockey belge et international tous les mois dans votre magazine Tip-in?

Photos: Laurent Faucon

Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.