« Retrouver la passion en EHL »

Ce samedi à 10h15, Arthur Verdussen entamera sa quatrième campagne européenne face aux Polonais de Poznan. Versés dans la poule de Poznan et de Minsk, les Ucclois ne souhaitent pas revivre la mauvaise surprise d’il y a deux ans lorsque le Léopold avait été éliminé au goal-average dès la phase de poules. Interview.

La première consigne, ça va être de se méfier de ces équipes que vous ne connaissez pas bien? 

Je pense en effet que le plus difficile est le fait qu’on ne sait pas grand-chose de nos adversaires. Cela reste l’EHL et ce sont certainement deux équipes très fortes physiquement, peut-être un peu moins techniquement. Mais ce n’est pas le championnat belge, nous n’avons pas droit à l’erreur et ça se jouera directement dès le premier match. Il y a déjà un match vendredi entre nos deux adversaires, que les coachs vont analyser. Mais si on prend le gagnant directement samedi matin, on ne peut pas perdre, sinon on sera éliminés. Il faudra être concentré pendant 70 minutes!

Vous avez terminé sur un bon match contre le Daring mais on a l’impression qu’il manque encore un petit quelque chose depuis le début de la saison….

C’est ce que nous avions lors des playoffs l’année passée, c’est la passion. On a montré qu’on aimait notre maillot et que ça nous réussit. Je crois qu’il nous manque un peu de maturité et de concentration pendant 70 minutes. L’équipe se met tout doucement en place, les entraînements et l’ambiance sont excellents donc je ne suis pas du tout inquiet. Tout n’a pas été parfait mais il n’y a rien de grave.

La passion, c’est ce que vous pouvez vite retrouver en jouant l’EHL, qui reste un gros événement?

Je pense qu’on a la capacité d’être très fort quand il y a des matchs à enjeu. On s’entraîne tous les jours et toutes les semaines pour des matchs comme ça. C’est une compétition où on peut représenter notre club et la Belgique et on se doit d’être performants. A nous de livrer deux matchs exemplaires pour passer au tour suivant.

Un bon weekend en EHL peut servir de rampe de lancement pour la suite de la saison?

Tout à fait. Revenir en Belgique en ayant fait une bonne EHL, ça  peut dynamiser l’équipe. Ça va nous permettre d’avoir un weekend entre nous. Tout le monde s’entend à merveille et ça va faire du bien de passer du temps ensemble. Si on repart de là avec de belles performances, je crois que ça sera une très bonne chose pour la suite de la saison.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.