Saint-Germain, Mulheim et Rotterdam en quarts

Cette deuxième journée de compétition démarrait par le huitième de finale le moins intéressant entre les Français de St-Germain et les Irlandais de Three Rock Rovers. La rencontre n’a jamais atteint des sommets et les deux équipes auraient pu se qualifier pour le tour suivant. Les Français s’en sont sortis sur le score de 3-2 et pourraient retrouver le Dragons en quarts.

Dans la foulée, un deuxième club français avait l’occasion de passer en quarts. Le Racing club de France avait pourtant un gros morceau en face de lui, à savoir le Mulheim de Windfeder et Stralkowski notamment. Jamais  les Français n’ont fait le poids même s’ils n’étaient pas ridicules en s’inclinant 0-3.

La première véritable affiche de la journée, entre Rotterdam et Mannheimer pouvait ensuite démarrer. Rapidement, Peillat&cie s’offraient une avance de deux buts, de plein jeu ce qui portait le score à 0-4. Les Allemands loupaient encore quelques occasions franches et ils s’en mordent encore certainement les doigts…. Lors du dernier quart, Rotterdam parvenait à égaliser dans les derniers instants pour forcer la séance de shoot-outs. Encouragés par un stade bondé, les locaux s’imposaient au bout du suspense sur le score de 5-4, l’emblématique Hertzberger inscrivant le shoot-out victorieux.

Les quarts de finale déjà connus:

Racing Club de Bruxelles-Kampong

Héraklès-Polo de Barcelone

Rotterdam-Mulheim

Bertrand Lodewyckx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *