Six choses à savoir avant Belgique-Espagne

Les Espagnoles ont terminé troisièmes d’une poule très relevée avec l’Argentine, l’Allemagne et une Afrique du Sud bien plus abordable. Bonastre&cie ont la particularité d’avoir la deuxième meilleure attaque des qualifiées pour les huitièmes et quarts de finale mais aussi la deuxième plus mauvaise défense. Elles ont inscrit dix buts tandis que l’attaque la plus performante et celle des Pays-Bas avec 26 goals! L’Espagne a encaissé le même nombre de goals inscrits (10), dont six face à l’Argentine… La pire défense des qualifiées est italienne avec douze buts encaissés.

Lors des quatre derniers matchs officiels face à l’Espagne, les Belges affichent un bilan de deux défaites, un match nul et une victoire. Elles ont partagé l’enjeu à l’Euro en 2015 (0-0) avant de subir deux revers lors de la demi-finale de World League à la Rasante (0-1 puis défaite aux shoot-outs après un 1-1). Les Panthers devront se baser sur leur dernière rencontre officielle à l’Euro 2017 où elles avaient battu les Espagnoles 2-1. En décembre, elles avaient disputé un tournoi amical en Espagne avec, à la clé, une défaite 1-2 et une victoire 3-2.

Si Berta Bonastre est la seule espagnole de l’équipe nationale à évoluer dans le championnat belge, deux de ses coéquipières sont passées par notre pays ces dernières années. Georgina Oliva, la capitaine de l’équipe, a joué à Leuven avec Carlota Petchame, qui a ensuite évolué sous les couleurs de l’Antwerp.

Depuis le début de la Coupe du Monde, six joueuses espagnoles différentes ont trouvé le chemin des filets. Salvatella, Bonastre, Riera et Petchame en ont déjà inscrit deux tandis que Perez et Lopez complètent le tableau. Côté belge Weyns, Vandermeiren, Boon et Versavel ont ajouté leur nom dans les statistiques des buteuses belges.

Grâce à son triplé face au Japon, Louise Versavel a porté son compteur à quatre goals marqués depuis le début de la compétition. Seulement trois joueuses ont fait mieux ou aussi bien et elles sont toutes Néerlandaises. Matla, Jonker ont elles aussi inscrit quatre buts tandis que Van Male est la meilleure buteuse du tournoi avec sept réalisations!

 

 

Sur les sept goals encaissés par les Panthers depuis le début de la Coupe du Monde, cinq l’ont été sur pc pour un stroke et un seul but de plein jeu. Les Belges savent clairement où est leur faiblesse et il faudra concéder un minimum de pc.

Bertrand Lodewyckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.