Superbe victoire des Lions qui rejoignent l’Australie en finale!

Red Lions-Pays-Bas  3-1

Red Lions: Vanasch, A.Van Doren, Luypaert, Boccard, Hendrickx, Wegnez, Kina, Gougnard, Charlier, Boon, Briels puis De Sloover, Dohmen, Denayer, Dockier, Cosyns et Van Aubel.

Pays-Bas: Van der Ven, Janssen, Van der Weerden, Schuurman, Baart, Van Ass, Baller, De Mol, Kellerman, Pruijser, Brinkman puis Wortelboer, Balk, Van Puffelen, Croon, Galema, Hertzberger et Blaak.

Les arbitres: Blasch et Taylor.

Carte verte: 9′ Schuurman.

Cartes jaunes: 13′ Hertzberger, 13′ Hendrickx.

Les buts: 17′ Cosyns (1-0), 25′ Galema (1-1), 43′ Boon (2-1), 50′ Hendrickx sur pc (3-1).

La demi-finale entre les Belges et les Néerlandais de ce vendredi soir avait des airs de finale. Le duel entre les deux pays est devenu le clasico de ces deux dernières années. Après la finale de l’Euro en 2017 et la finale de la Coupe du Monde fin 2018, Belgique et Pays-Bas se retrouvaient à nouveau dans le dernier carré.

La rencontre allait tenir toutes ses promesses et le ton montait dès le premier quart. La rencontre était musclée et animée par les Lions dans les premières minutes. Boon s’offrait la plus belle occasion du premier acte. Isolé par Wegnez, il s’avançait vers Van der Ven. Il manquait son duel en tentant un envoi pas très bien placé. La défense belge concédait un pc sur la première entrée de cercle adverse. La phase était mal donnée. Si les Lions dominaient les dix premières minutes, il fallait se méfier des Hollandais, excellents en contre. A la 10′, c’était au tour de Boon&cie de provoquer le pc. Il était mal stoppé. La balle revenait à Van Doren qui envoyait une fusée vers le but. Briels se trouvait sur le chemin et prenait la balle sur le coude. Il sortait visiblement touché. Trois minutes plus tard, Hendrickx et Hertzberger en venaient presque aux mains. Le défenseur fauchait le Néerlandais sur un tacle tardif. Le sang d’Hertzberger ne faisait qu’un tour et il fonçait sur Hendrickx pour lui rentrer dedans. Blasch sortait la jaune pour les deux. Dix minutes d’exclusion. Quelques instants plus tard, Croon se heurtait à Gougnard lors d’un duel musclé. Il se tenait directement l’épaule et partait au vestiaire, escorté par les kinés… La rencontre était décidément très engagée. Juste avant la fin du premier acte, Boon tirait vers le but. Denayer surgissait au bon endroit mais déviait dans le mauvais sens. Les Belges auraient pu achever le premier quart avec au moins un but d’avance.

Il fallait pour cela attendre la 17e minute de jeu. Van Doren décochait une frappe puissante vers le cercle hollandais. Cosyns était parfaitement placé devant Blaak pour dévier au fond (1-0). Les Lions voulaient ensuite enfoncer le clou en imposant un press très haut. Les locaux ne tremblaient pas et revenaient au fur et à mesure dans la rencontre. Cinq minutes avant la pause, Janssen centrait vers le point de stroke. Galema, totalement seul, reprenait en un temps et faisait claquer la balle sur la planche du but de Vanasch (1-1). Les débats s’équilibraient en fin de première période. Le deuxième pc hollandais voyait Janssen sleeper à côté du but.

Les Pays-Bas abordaient la seconde période le couteau entre les dents. Les Lions étaient dépassés pendant dix minutes. Mis à part un tir de Dockier sur Van der Ven, la domination était hollandaise. Malgré quatre pc, les Néerlandais ne parvenaient pas à prendre l’avance. Les troupes de McLeod répliquaient à la 38′ en forçant le pc. Le sleep d’Hendrickx était parfaitement stoppé par le 1er sorteur. Entre temps, Briels avait remis sa veste de training et n’allait plus remonter sur le terrain. Luypaert sleepait à côté sur pc à la 40′. La fin du 3e quart était marquée par les assauts de nos Lions. A la 43′, Boon se fendait d’un superbe solo. Il passait d’abord au-dessus de son adversaire avant de lober Van der Ven d’une subtile touche devant le gardien (2-1). Superbe!

Depuis le début de la rencontre, Van Doren se baladait aux quatre coins de sa moitié, passant de la défense au milieu. Le meilleur joueur du monde prenait ses responsabilités lors du dernier acte, tant défensivement qu’offensivement. Après une escarmouche adverse, les Lions monopolisaient la balle. Van Aubel trouvait le pc à dix minutes du terme. Hendrickx sleepait entre les jambes de Blaak (3-1)! Dans les minutes qui suivaient, Vanasch réalisait deux arrêts décisifs pour maintenir le 3-1. Les Hollandais tentaient le tout pour le tout mais les Belges ne laissaient rien passer pour s’offrir leur ticket pour la finale!

Malmenés par moments, les Red Lions auront fait preuve de maturité et d’expérience pour faire le dos rond et concrétiser leurs temps forts. Après un 0/6 en Pro League contre les Pays-Bas, les Belges remettent ce soir les pendules à l’heure pour rejoindre l’Australie en finale.

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.