Thibault Cornillie: « Cela va se jouer à peu de choses » (+ le programme du Racing)

Ce vendredi, le Racing entre en lice pour disputer la Coupe d’Europe indoor A. Les Ucclois ont remporté une médaille lors des trois dernières éditions. Cette année, ils ne jouent pas pour ‘eux’ puisque c’est le White Star qui sera européen la saison prochaine. Interview avec l’un des plus expérimentés de l’équipe, Thibault Cornillie.

Thibault, pour commencer avec une belle statistique, à combien de campagnes européennes en es-tu?

Là ça va être la neuvième avec le Racing. C’est la quatrième en A.

Partir en Coupe d’Europe sans le titre, cela faisait longtemps que ça n’était plus arrivé?

La dernière fois, c’était l’année du sixième titre où on était en A et puis Namur est descendu en B, donc oui ça nous est déjà arrivé d’aller en Europe sans avoir été champion.

Cela change quelque chose par rapport à la confiance ou l’envie?

Non, l’envie certainement pas. Nous sommes tous des compétiteurs et on n’y va pas pour être des touristes. Maintenant nous avons eu la chance de ne pas se retrouver à jouer uniquement pour le maintien et ne pas figurer en demis. Je ne sais pas comment nous allons réagir si cela arrive. Nous avons envie d’aller chercher une médaille pour nous mais aussi pour représenter la Belgique.

Vous êtes en phases de poule avec Arminen, Minsk et Ekaterinburg. Arminen est la seule équipe que vous avez joué l’année passée, vous connaissez les autres?

On les a déjà tous joué. Minsk en B, les Russes ce sont eux une fois sur deux. On ne va pas en terrain inconnu et on sait à quoi s’attendre. Ça ne va pas être facile en Coupe d’Europe, comme chaque année.

La confiance reste là malgré l’élimination en demi-finale dans la course au titre?

Oui je pense bien qu’il n’y a aucun problème de confiance. Nous savions que cela serait une année compliquée mais je pense qu’avec Victor (Wegnez Ndlr), Augustin (Meurmans Ndlr) et Tom (Boon Ndlr), nous avons de beaux renforts qui vont nous aider. Chaque Coupe d’Europe que nous avons disputée s’est jouée sur des détails et quoi qu’il arrive, ce n’est pas facile. Nous allons jouer un peu différemment au vu de leur présence.

Ces trois renforts peuvent-ils influencer sur les détails qui ont tellement d’importance?

C’est possible. Je crois surtout que nous allons jouer un jeu différent avec eux, en nous basant par exemple sur des contres rapides, sur des qualités individuelles. D’expérience, cela a tendance à un peu perturber les pays de l’Est.

L’objectif sera la médaille?

C’est vraiment difficile comme question puisque cela s’est joué chaque fois à pas grand-chose ces dernières années. C’est donc compliqué d’affirmer directement que l’on va pour la médaille. L’objectif est venu pendant la Coupe d’Europe. C’est un tournoi particulier et tout change très vite. Si on veut être réalistes, on va penser d’abord au maintien mais il reste toujours un objectif de médaille dans le coin de la tête.

Le programme du Racing:

Vendredi 15.02

12h30 Racing-Arminen

17h20 Ekaterinburg-Racing

Samedi 16.02

11h20 Racing-Minsk.

Rencontres à suivre sur /https://www.eurohockeytv.org/

Bertrand Lodewyckx
Ça vous a plu? Tip-in Hockey News, c'est aussi un magazine mensuel avec le meilleur du hockey belge et international. Vous voulez découvrir nos offres ou vous abonner?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.